CHRONO

CHRONO

Top chrono. Le compte à rebours est lancé, pour le dépôt des listes de candidatures aux élections législatives du 30 juillet 2017, prévu entre le 26 et le 30 mai prochain. Les états-majors politiques et les indépendants ont donc juste un mois pour s’accorder sur les Sénégalais et les Sénégalaises qu’ils mettront en lice afin de briguer les suffrages des électeurs. Cela ne sera pas coton et les nuits blanches vont s’enchainer, même que la canitie de certains va s’élargir. En tout cas, ceux qui auront la charge de confectionner ces listes, de part et d’autre, vont devoir se la jouer serré. Ménager la chèvre et le chou, aligner Samba derrière Jeanne, Coumba derrière Paul. Mais aussi pour que les plus forts fassent de la place aux plus faibles, nécessairement, il va falloir appliquer toutes les déclarations d’intention, teintées de solidarité, d’oubli de soi etc. Difficile quand même de croire que ceux qui s’étripent pour des nèfles sauront faire preuve de grandeur, prendre de la hauteur, afin de donner aux électeurs l’image de concitoyens «désintéressés», prêts à aller à l’hémicycle comme députés du peuple, non de Massamba ou Mademba.

Waa Ji (Les Echos)

Categories: CHRONIQUE

About Author