Alioune Niane : « Le garde des Sceaux ne respecte pas les magistrats »

Alioune Niane : « Le garde des Sceaux ne respecte pas les magistrats »

La convocation du juge Teliko devant le conseil de discipline du Conseil supérieur de la magistrature (Csm), ce mercredi à Saint-Louis, une décision finalement abandonnée, continue tout de même de faire réagir au sein de la magistrature. Alioune Niane, ancien président de l’Union des magistrats du Sénégal (Ums), fustige le procédé qu’il qualifie de déclaration de guerre, non sans inviter ses pairs à la mobilisation.

« Quand il s’agit d’une consultation à domicile, on ne peut parler de délibération. Ensuite, le ministre a fait état d’une incitation à la tenue d’une assemblée générale c’est erroné. L’Ums est une association privée et n’importe qui peut proposer la tenue d’une assemblée générale. Donc on ne peut poursuivre personne pour cela », rectifie Alioune Niane.

Dans les colonnes de l’As quotidien, il charge encore le garde des Sceaux et précise : « la consultation à domicile telle que c’est fait, est une violation de la loi. Elle est prévue pour les cas d’urgence, donc il faut motiver l’urgence. Ce qui n’est pas fait. Depuis août, aucune réunion du Csm ne s’est tenue. C’est une violation flagrante de la loi. En s’attaquant à un membre du Csm, le garde des Sceaux montre qu’il ne respecte pas les magistrats. C’est une déclaration de guerre, les magistrats doivent se mobiliser pour apporter la réplique à la mesure de cette déclaration de guerre », invite-t-il.

Avant de demander, « à l’ensemble des collègues de se mobiliser et de se constituer auprès de Souleymane Teliko. Beaucoup d’avocats seront à nos côtés. En le défendant, les magistrats défendent leur honneur, leur dignité, leur indépendance », décrète Alioune Niane.

Categories: ACTUALITÉS

About Author