MAUVAIS GOÛT…

MAUVAIS GOÛT…

Si cinq ans après, le frère et l’oncle du Président se rendent compte qu’ils peuvent gêner ce dernier et permettre à ses pourfendeurs de l’attaquer à tout bout de champ, c’est qu’ils n’ont rien appris de l’histoire récente du Sénégal. Sourds et aveugles à toutes les critiques faites contre l’omniprésence de la famille et de la belle-famille présidentielle dans la gestion du pouvoir, ils étaient nombreux les partisans de Macky Sall à arguer de la légitimité électorale des «Faye-Sall» pour écarter toute ressemblance avec le cas Karim. La décision d’Aliou Sall et d’Abdoulaye Timbo de renoncer à être têtes de liste de leur parti dans leurs départements respectifs est un aveu d’échec illustrant assez le malaise qui règne au sein de la mouvance présidentielle. Ce coup d’éclat est certes symbolique, mais il laisse entier la problématique de l’éthique en République, dans nos démocraties longtemps malmenées par des aventuriers. Et puis, le maire de Guédiawaye et son oncle maire de Pikine n’ont-ils pas reculé pour mieux sauter ? La manif des partisans de Sall-frère devant les grilles de notre Palais est un spectacle de mauvais goût.

La tribune

Categories: LE DOIGT SUR LA PLAIE

About Author