DISTINCTION: «MALAW D’OR» À LA SENELEC Le DG Makhtar Cissé dédie le trophée aux agents

DISTINCTION: «MALAW D’OR» À LA SENELEC  Le DG Makhtar Cissé dédie le trophée aux agents

Le samedi dernier Mouhamadou Moctar Cissé, a été honoré par l’Unacois Jappo dirigée par Idy Thiam. En effet, le Directeur général de la Senelec a été primé Malaw d’or par l’organisation commerçante.

Aujourd’hui la Senelec dispose de 40 mégawatts de solaire, de 3 autres centrales qui seront inaugurées à la fin de l’année. Il est prévu, fin 2017, 21% du parc de production de la Senelec avec de l’énergie propre, de l’énergie solaire. C’est cette amélioration de la production qui nous permet de vendre de l’énergie au Mali. «C’est pourquoi les délestages ont connu un net recul et cela on le doit à Mouhamadou Makhtar Cissé» a déclaré le maitre de la cérémonie. La baisse très sensible du coût de l’électricité a été soulignée comme étant un signe de bonne santé de la Senelec.

Prenant la parole après la remise du trophée et de l’écharpe Malaw d’or, le DG de la Senelec a dédié modestement ces honneurs à tous les agents de la boite qui se battent jour et nuit dans l’anonymat pour fournir de l’électricité qualitative et quantitative aux Sénégalais. Il a précisé qu’il ne compte pas dormir sur ses lauriers car une entreprise comme la Senelec doit maintenir ses agents en éveil constant parce qu’une seule minute de privation d’électricité a des répercussions sur nos performances économiques.

Quant à Innocence Ntap Ndiaye, elle a été aussi honorée avec le Malaw d’or du dialogue social. Et cela, grâce à ses résultats positifs et probants à la tête du Haut conseil du dialogue (HCDS). Et en dépit du deuil qui la frappe (elle a perdu récemment sa grande sœur), elle a tenu à rehausser de sa présence cette cérémonie-phare de l’Unacois/Jappo. Infatigable, la président du HCDS s’échine toujours à prévenir les conflits si elle ne contribue à les éteindre. Cette année malgré, les difficultés que vivent les secteurs sociaux, le Sénégal n’a pas connu beaucoup de remous dans le front social. Le credo de Innocence, c’est le dialogue inclusif entre acteurs, autorités et régulateurs sociaux. C’est pourquoi elle fait le tour de tous les chefs religieux et coutumiers ayant voix au chapitre dans la société.

Serigne Saliou Guèye

Categories: SENELEC QUOI DE NEUF

About Author