SCANDALE

SCANDALE

Billahi, dans ce pays, ceux qui sont embastillés pour un joint de chanvre indien, pour racolage sur la voie publique ou encore pour un verre de trop ne nous gênent pas. On doit les laisser tout tranquille parce que nak, cela participe à déstresser. Waw, si nous nous érigeons en défenseur de ces âmes à la recherche de confort, c’est parce que les vrais ennemis de la République se situent au niveau de certaines castes de fonctionnaires. L’enrichissement extraordinaire en rupture de toute logique de cette caste de fonctionnaires sortis de l’ENAM dépasse l’entendement. Des histoires à la pelle. Des voyages pour aller suivre des matchs de Barça. Ah oui. Une 4X4 achetée à 53 millions de frs, un véhicule d’un luxe insolent que le propriétaire n’ose guère stationner devant son service. Il le gare aux environs du Port de Dakar pour ensuite marcher jusqu’à son bureau. Un autre qui rase la maison familiale d’une conquête qui se refuse à lui pour mettre à la place du neuf… Des histoires qui se racontent comme une légende hollywoodienne qui bourdonnent dans nos oreilles. Alors le paradoxe, c’est que lorsque le chef de l’Etat se félicite d’avoir instauré la déclaration de patrimoine chez nos gouvernants. Macky Sall aurait rendu un service énorme à ce pays si on auditait cette catégorie de fonctionnaires. Surtout qu’en ce moment, il faudrait rapidement songer à construire de nouvelles prisons. Parce que nak, cette racaille devrait obtenir des tickets pour des séjours gratuits dans des hôtels zéro étoile.

Kaccoor Bi (Le Témoin)

Categories: CHRONIQUE

About Author