EL HADJI DIOUF, ANCIEN INTERNATIONAL: «Cette équipe est meilleure que celle de 2002»

EL HADJI DIOUF, ANCIEN INTERNATIONAL:  «Cette équipe est meilleure que celle de 2002»

L’ancien international multiplie les critiques à l’endroit de la Fédération sénégalaise de football et de son ancien coéquipier Aliou Cissé. Il exige le départ de la bande à Augustin Senghor.
El Hadji continue ses sorties contre la Fédération sénégalaise de football. Le double ballon d’or africain reste sur sa logique et exige un départ de l’équipe d’Augustin Senghor. «Je n’ai pas de problème avec aucun membre de la Fédération. Mais le foot est très important en Afrique. La preuve en 2002, tout le monde était à fond pour la victoire des Lions. Il ne reste plus que la Coupe d’Afrique au Sénégal et une deuxième participation en Coupe du monde. C’est bien possible parce qu’on a une équipe de rêve. Cette équipe est meilleure que celle de 2002», a-t-il confié samedi dans l’émission «Tout se discute» de la 2Stv. L’ancien international digère mal les échecs de l’équipe d’Augustin Senghor dans les campagnes africaines. «Je n’ai pas d’ambitions personnelles. Augustin m’a appelé à son bureau et m’a dit qu’il voulait mon aide. Je lui ai répondu qu’il y avait beaucoup de monde derrière moi. Il n’y a que l’intérêt du Sénégal qui m’intéresse. Il est temps que le vent de changement souffle aussi au Sénégal comme c’est le cas à la CAF», a-t-il ajouté. Son ancien coéquipier en Sélection, Amdy Faye était aussi présent dans l’émission. Il a fustigé l’amateurisme des autorités fédérales.

 

Amdy Faye: «Il y a des choses qu’on ne peut plus tolérer…»

 

«Il y a des choses qu’on ne peut plus tolérer. Le Sénégal est le pays qui fournit le plus de footballeurs en qualité et en quantité à l’extérieur. Alors pourquoi le football ne marche pas? C’est parce que le football est mal géré. Il n’y a que des amateurs qui ne connaissent pas le professionnalisme. 12 ans à la tête d’une Fédération, c’est trop. Je ne suis pas là pour lutter contre quiconque. Mais je veux que le football soit géré par des professionnels», précise-t-il.

El Hadji Diouf a ensuite ouvert le chapitre Aliou Cissé. Grand défenseur du sélectionneur des Lions, Diouf a changé de casquette et a critiqué les choix de l’ancien capitaine des Lions. «Tous les coachs qui viennent parlent de reconstruction. Alors que l’objectif, c’est d’avoir un résultat immédiat. J’ai été le premier à réclamer la venue d’Aliou Cissé en équipe nationale pour services rendus au pays. Depuis lors, j’allais dans les entraînements et autres. J’ai commencé à le critiquer après la Can. Parce que si on est éliminé, c’est à 90% de sa faute. C’est dû à un problème tactique. Sinon, on n’aurait pas dû arriver jusqu’en prolongation. Tous les changements qu’on faisait c’est poste pour poste. Je n’ai aucun problème avec Aliou Cissé, mais je dis uniquement la vérité», a-t-il déclaré.

La Tribune

Categories: SPORT

About Author