L’ogre Wade a eu à avaler tous ses fils.

L’ogre Wade a eu à avaler tous ses fils.

On ne pensait plus  avoir encore à le redire. Depuis à la grande défaite d’Abdoulaye Wadeà la présidentielle de 2012 ,on pouvait considérer que toutes les leçons avaient été déjà tirées. Abdoulaye Wade avait mené  le combat de trop en se présentant à l’élection présidentielle de 2012 .Il avait bravé et défié son monde,au prix d’une terrible répression  policière qui avait fait plus d’une douzaine de morts.

Abdoulaye Wade voudrait continuer à jouer les premiers rôles.Les derniers tumultes que son parti vient de connaître ont eu pour effet de nous interpeller sur son incapacité à passer le témoin à de nouvelles générations. Abdoulaye Wade  se considère comme un éternel jeune homme .C’est de l’étranger qu’il organise la gestion du Pds, écarte ce qui pourrait plus ou moins  bloquer ses projets ou qui manifesterait l’ambition de s’affirmer et de se mettre en avant .Les exemples sont nombreux dans les rangs dans la formation libérale,de responsables écartés, de leaders diabolisés, car leurs motivations et ambitions risquaient de plus corréler avec la stratégies et les objectif du Pds qui ne sont du reste que la stratégie et les objectifs de son secrétaire général national .

Néanmoins; les exclusions de Pape Samba Mboup et Farba Senghor comme les plus effroyables infanticides que Wade a eu à commettre durant tout son parcours politique. L’ogre Wade a eu à avaler tous ses fils. De serigne Diop à Farba Senghor que de militants engagés ont été tués par le père!

Il faut peut être se mettre dans la tête de Abdoulaye  wade pour connaître son schéma.Lui même connait il le cap de son navire?

Madiambal Diagne…..

Categories: OPINION

About Author