NOIR-BLANC

NOIR-BLANC

Peut-on s’attendre à des merveilles de la part de la classe politique sénégalaise? Ce serait demander à nos politiciens de décrocher la lune ! Pour le moment, notre classe politique s’illustre dans ce qu’elle sait faire le mieux. A savoir la délation, le dénigrement et le déballage. Mais à ce jeu pervers, c’est sa malhonnêteté intellectuelle qui révolte. Depuis quelques jours, des archives dans lesquelles on voit et entend certains de nos politiciens ravaler leurs propres vomissures, sont ressorties des placards. Tout ce cirque à cause des vilains et sales gosses du mouvement «Y en a marre» qui sont sortis de leur longue hibernation dans l’optique de s’opposer au pouvoir qu’ils ont aidé dans un passé tout récent à… être au Sommet. Un rassemblement en «Noir» que des tenants du pouvoir comptent contrecarrer en «Blanc». Un jeu pour le moins loufoque avec des déclarations plus fantaisistes les unes que les autres comme si les financements dont ces garnements bénéficient de la part d’obscures officines était un secret. Pas pour nous du «Témoin» en tout cas puisque nous n’avions cessé de le dire bien avant 2012 quand ces jeunes étaient les chouchous de ceux qui dirigent aujourd’hui le pays et qui ont aussi des tares aussi affreuses  que ces sales gosses. C’est comme si la démocratie avait déserté notre pays ou, du moins, l’esprit de ceux qui nous dirigent et qui semblent frileux à toute contradiction. S’ils voient la vie blanc, d’autres ont aussi le droit de la voir en noir. Et plutôt que de la transformer en rouge-sang, le 7 avril, il serait plus démocratique de laisser à chacun, librement, le choix d’exprimer la vision qu’il a de la gestion de ce pays qui nous est commun. Pas besoin de s’opposer pour dire son bonheur ou spleen. Que cent fleurs éclosent, que cent écoles rivalisent. En blanc et noir. Mais à des jours décalés. Ainsi pourrait-on savoir qui est champion en termes de mobilisation. Toute autre mesure ne serait qu’antidémocratique. Surtout venant de ministres de la République !

Kaccoor Bi (Le Témoin)

Categories: CHRONIQUE

About Author