HÉRITIER : Neymar sur les traces d’une légende brésilienne

HÉRITIER : Neymar sur les traces d’une légende brésilienne

 

Neymar est-il le meilleur joueur de l’histoire du Brésil ? La question n’est pas prête de disparaître puisque l’ailier du FC Barcelone est plus que jamais dans les temps de passage de celui qui détenait cette prestigieuse renommée jusque-là, le Roi Pelé.


La nuit dernière, suite à une chevauchée fantastique à la 64e minute de jeu face au Paraguay, le talentueux Neymar a inscrit son 52e but sous le maillot de la sélection brésilienne. Un total atteint à 25 ans qui n’a rien d’anodin puisque à ce même âge, le légendaire Pelé avait lui aussi trouvé 52 fois le chemin des filets…

Cette rencontre éliminatoire face au Paraguay restera donc comme celle qui a vu le retour officiel de l’ailier de Barcelone dans la course pour écrire l’histoire de son pays. Car oui le natif de Mogi das Cruzes est de nouveau l’homme qui emmène sa nation, la plus grande du monde à l’échelle historico-footballistique, vers des sommets qui feraient rêver n’importe quel joueur, en activité ou à la retraite, sur cette bonne vieille planète bleue.

De par son influence sur la pelouse, tout d’abord. Même s’il a raté un penalty hier soir, Neymar Junior a bel et bien fini par trouver le chemin des filets lors de cette 13e journée des éliminatoires pour la Coupe du Monde 2018, comme lors de 6 des 8 derniers matchs joués (et tous remportés) par le Brésil dans cette poule de qualification de la zone CONCACAF.

Il est ainsi redevenu ce joueur qui inspire l’ensemble de ses adversaires et qui libère, de par ce fait ou de par simplement son talent, ses coéquipiers. Le tout en se montrant quand même décisif.

Barcelona's Argentinian forward Lionel M

« Mais Tite est arrivé… »

De par son influence dans l’esprit de ses coéquipiers, surtout. Grâce au soutien du nouveau sélectionneur Tite, le Blaugrana de club est en effet redevenu capitaine de sa sélection, quasi un an jour pour jour plus tard.

Un fait qui a rendu l’ancien insolent de Santos très humble, comme il a pu l’exprimer en conférence de presse hier soir :


« Je discutais beaucoup quand cela n’était pas nécessaire, j’ai pris des cartons jaunes et des rouges, cela m’a été préjudiciable, mais cela a aussi été préjudiciable à l’équipe. Mais nous devenons plus matures à chaque fois. Aujourd’hui, je ne pense qu’à jouer au football. C’était une décision (renoncer au brassard) prise suite à tout ce qui s’était passé, tout ce qui avait été dit. Je sentais que ce n’était pas le bon moment pour avoir ce rôle de capitaine. Mais Tite est arrivé… Travailler avec Tite, en plus avec un groupe merveilleux, cela vaut bien de faire quelques efforts. C’est quelqu’un que j’admire depuis longtemps, mais là je l’admire encore plus. Il m’a choisi pour être capitaine, j’en suis très heureux et je veux le faire pour lui. »

Neymar est l’un des plus grands talents de l’histoire du football, à peu près le monde entier s’accorde à le dire. Il doit cependant devenir un leader à la hauteur de ses qualités techniques, s’il veut passer un cap vers la postérité.

Et le chemin est encore long, puisque à 25 ans, le Roi Pelé avait lui déjà remporté 2 Coupes du Monde…

Categories: PORTRAIT

About Author