Abdou Karim Sall : les appels roaming seront taxés localement

Abdou Karim Sall : les appels roaming seront taxés localement

Tous les appels roaming seront désormais taxés localement à 300 francs CFA au lieu de 1100 francs CFA, a déclaré, jeudi, à Dakar, le directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), Abdou Karim Sall.

« Le roaming ne concerne pas l’internet pour le moment. Il ne concerne pas non plus les voyageurs dont l’ambition est de résider dans le pays où ils se trouvent », a-t-il notamment expliqué lors du lancement officiel du « free roaming ».

Selon le DG de l’ARTP, « celui qui a le roaming bénéficiera d’une réception gratuite des appels avec 300 minutes du temps d’appel ».

« Ces 300 minutes ont été retenues, ajoute Abdou Karim Sall, pour éviter des +roameurs+ permanents dont l’intention est de rester dans un pays au-delà d’un mois. »

« Demain [vendredi], à partir de minuit, a-t-il affirmé, les opérateurs mettront en place des dispositifs pour rendre effectif les différentes taxations. »

« L’ARTP avait entrepris en son temps, une tournée dans les pays frontaliers comme la Guinée pour échanger sur les modalités de mise en œuvre de la zone +free roaming+ entre les Etats au plus tard à la fin du mois de décembre 2016 », lit-on dans un document remis à la presse.

Sur les sept pays qui ont signé le protocole d’accord relatif aux principes de base pour la mise en œuvre de ce projet, seuls 5 connaîtront un lancement effectif.

La mise en œuvre du « free roaming » dans l’espace CEDEAO va démarrer vendredi dans les sept pays signataires de la Convention d’Abidjan.

Categories: ECONOMIE

About Author