IL FAUT NETTOYER LA CLASSE POLITIQUE AU KÄRCHER

IL FAUT NETTOYER LA CLASSE POLITIQUE AU KÄRCHER

Plus que notre jeunesse, c’est notre classe politique qui est malsaine. Une véritable gangrène pour le Sénégal. Il faudrait même s’en débarrasser au Kärcher, tant elle nous coûte cher. Voyez lors des élections, ce qui sort de nos finances publiques pour imprimer des bulletins à une multitude de gens qui en réalité font fi de nos préoccupations et ne cherchent qu’à se hisser au sommet en se servant de nos épaules comme escalier. Cela est devenu tellement vrai que la politique est devenue le métier qui rapporte gros et qui ne demande nulle qualification que la flagornerie. Et le mal, c’est que ce sont eux qui occupent les stations d’où l’on décide de notre avenir, celui de nos enfants. Certains ont essayé, en tant que membres de la société civile, de suppléer leur carence, mais ils ont vite été pris dans le moule et changé de discours et de camp. Pis, faute de se partager le pactole en silence, ils s’étripent et se donnent en spectacle. Ou bien, ils font ce qu’il y a de pire, renier ses origines, en transhumant. Certains d’entre eux l’ont tellement fait que leur CV ne tiendrait pas sur un cahier d’écolier. Y en a marre, basta !

Waa Ji (Les Echos)

Categories: CHRONIQUE

About Author