STOCK MORT

STOCK MORT

Apparemment le gros problème du fichier électoral n’est pas réglé avec la refonte et la fameuse carte d’identité biométrique Cedeao. Car ce qui gênait, c’est bien ce stock mort qui plombait le fichier et grevait le taux de participation à chaque élection. Rien qu’en 2012, la présidentielle donnait 5.307.962 inscrits pour 2.915.893 votants, soit plus de 2.000.000 citoyens qui n’avaient pas pris part au vote, plus que les Sénégalais qui avaient élu Macky Sall. Aux législatives suivantes, sur 5.368.783 inscrits, seuls 1.968.852 sont allés aux urnes pour élire cette 12e législature tellement décriée du point de vue de sa qualité. Plus de 3.000.000 s’étaient abstenus. Effarant non. Voilà qu’aujourd’hui, le ministre de l’Intérieur annonce 5.127.262 inscrits pour la carte d’identité et d’électeur biométrique et que c’est ce fichier qui va servir pour les législatives de juillet prochain. La question à mille balles, c’est comment convaincre tout ce beau monde à accomplir son devoir civique. Avec le nombre pléthorique de partis politiques au Sénégal, la tâche ne devrait pas être trop ardue quand même.

Waa Ji (Les Echos)

Categories: CHRONIQUE

About Author