CÉCITÉ

CÉCITÉ

On peut bien se demander ce que le Président Sall est allé faire à l’Élysée moins de trois mois après sa visite d’Etat en France. Et surtout s’interroger sur l’utilité d’une rencontre avec un Président qui est en partance qui va bientôt faire ses adieux au pouvoir en plus d’être chahuté par sa population. De la Suisse où on l’a trimballé à travers d’obscurs cénacles, il a donc fait un crochet à Paris avant de nous revenir. Pour une fois, il a décidé de ne pas s’exprimer en terre étrangère sur nos questions domestiques. En tout cas pour l’encombrante question relative à l’embastillement de son prochain et probable adversaire à la présidentielle de 2019, il a jugé sage de n’en rien dire pour ne pas gêner l’action de sa Justice. Une précaution sommaire qui ne semble pas être de rigueur dans son camp où ses ministres et autres laudateurs ont déjà condamné le premier magistrat de la capitale. Le président du groupe parlementaire de la majorité a même tendance à voir rouge dès que l’on dit de Khaf, qu’il est l’agneau du sacrifice. S’il ne tenait qu’à lui et aussi aux camarades socialistes du maire de Dakar, celui-ci ne sortirait pas de sitôt de Rebeuss, surtout que la formation des Verts revit depuis l’incarcération de Khaf. C’est, du moins, l’ami intime de l’édile de Dakar, Abdoulaye Wilane, qui le dit. Pour ces gens, il ne fait l’ombre d’aucun doute que Khaf est coupable et doit être châtié comme il se doit pour crimes économiques. Et assurément, ils sont les seuls à ne pas voir à travers tous ces développements un règlement de comptes politiques. Le clergé, lui, au moins, ne souffre pas de cécité. Attentat à Londres. Bilan: quatre morts et quelques blessés. Toutes affaires cessantes, M. Sall présente ses condoléances. La famille du pêcheur tué par un garde-côte mauritanien n’a pas eu cet honneur. Si, si, le ministre de la Pêche a présenté les condoléances du gouvernement. Ce qu’aurait pu faire un de ses collègues à l’ambassade de Royaume Uni au lieu que ce soit le Président qui le fasse. M’enfin !!

Kaccoor Bi (Le Témoin)

Categories: CHRONIQUE

About Author