AZIZ DÉSAVOUÉ

AZIZ DÉSAVOUÉ

Le Sénat mauritanien a désavoué le président de la République, Aziz, en rejetant les propositions d’amendements soumises par lui pour changer la Constitution du pays. Contrairement aux députés qui ont voté les propositions en première lecture, 33 sénateurs sur 57 les ont rejetées. Outre, le changement du drapeau, les propositions d’amendement visent l’hymne national, la dissolution du Sénat et la dissolution de la Haute Cour de Justice. En Mauritanie où la majorité ne voit pas du même œil les propositions de changement soumises par le régime en place, le refus du Sénat de le suivre dans sa logique devrait être suivi par une démission du président et de son gouvernement. Toujours dans ce pays, plusieurs manifestations contre ces amendements ont eu lieu à Nouakchott et à l’intérieur du pays pour que ces propositions de réformes ne passent pas.

La Tribune

Categories: INTERNATIONAL

About Author