GESTICULATIONS RIDICULES

GESTICULATIONS RIDICULES

«Désormais toute attaque ou accusation contre Mme Awa Ndiaye sera portée devant les tribunaux de notre pays, pour que cesse cette honteuse campagne de diffamation. Nous avons, à cet effet, servi à ses accusateurs une plainte pour qu’ils apportent les preuves de leurs accusations», a averti la «cellule de communication politique» de l’ancienne ministre. Ces propos prêtés à son avocat ont été démentis par Me Seydou Diagne avant que les auteurs de telles menaces ne reviennent pour s’excuser. Ridicule. Pourtant, le staff de cette «grande dame» doit savoir que si Awa Ndiaye a été affabulée du surnom de Awa «Coudou» c’est parce qu’elle avait été épinglée par un rapport de l’Armp qui l’accusait d’avoir acheté des cuillères, couteaux et même nattes, à prix d’or. Donc de deux choses l’une: soit le rapport de l’Armp est erroné, soit elle jouit d’une nouvelle virginité après avoir rejoint les prairies marrons. Elle n’est pas la seule car Bailla Wane, l’ex Directeur général de la Lonase, qui était accusé de malversations financières avait lui aussi été emprisonné avant d’être libéré. Ayant bénéficié d’un non-lieu, il a lui aussi changé de camp et investi les médias pour encenser son mentor et descendre en flammes ses détracteurs. Même Wade son bienfaiteur n’échappe pas à ses diatribes. Sitor Ndour, poursuivi par la clameur publique après sa gestion désastreuse du Coud, avait fini par prendre son élan avant d’atterrir en prison. Une fois libre, il a regagné le Macky avant de s’ériger aujourd’hui en donneur de leçons. Macky l’a voulu ainsi… ainsi va donc le Sénégal de la rupture !

Birima (La Tribune)

Categories: LE DOIGT SUR LA PLAIE

About Author