DÉSILLUSION !

DÉSILLUSION !

Le Président Macky Sall,  tombeur de Me Abdoulaye Wade ne semble pas avoir retenu les leçons qui ont valu à son prédécesseur sa chute. Pourtant l’actuel locataire du palais de le République était mieux placé que quiconque pour savoir que les Sénégalais n’aiment pas pas l’injustice. Et s’il a été élu c’est dû en grande partie à l’humiliation que Wade lui avait fait subir, son seul tort ayant été d’avoir voulu convoquer son fils Karim pour qu’il vienne s’expliquer sur l’argent qu’on lui avait confié pour l’organisation du sommet de l’Oci.

Vilipendé, intimidé, humilié, Macky Sall a fini par rompre les amarres avec son «père» pour créer sa formation politique avant d’aller à la rencontre de ses compatriotes pour leur demander de lui accorder leur confiance pour qu’il puisse restaurer l’Etat de droit au Sénégal. Cinq ans après, la désillusion semble être la chose la mieux partagée, les opposants sont traqués et embastillés, la justice instrumentalisée, les délinquants à col blanc épinglés par les différents corps de contrôle, se la coulent douce dans les prairies marrons et ne sont guère inquiétés, car leur mentor a mis le coude sur leurs dossiers. Pour le moment le chef de l’Etat, obnubilé par un second mandat, est en train de marcher sur les pas de son prédécesseur. Comme un rouleau compresseur, il est en train d’écraser tous les opposants sur son passage, mais il devra faire attention aux coupeurs de route.

La Tribune

Categories: LE DOIGT SUR LA PLAIE

About Author