Madiambal Danuu nga ! (Par Ousmane Ndiadé de l’AFP)

Madiambal Danuu nga ! (Par Ousmane Ndiadé de l’AFP)

Nous ne sommes pas surpris et ce n’est qu’un début. Flibustiers et maitres chanteurs de la plume ou du micro s’en donneront à cœur joie. Les snipers sont à l’affût. Niasse est l’homme à abattre et ça ne date pas d’aujourd’hui. L’homme dérange toute une faune interlope pressée de faire mains basses sur le pays. L’homme est insensible aux chantages comme aux laudateurs, les mercenaires de la plume en font chaque jour les frais.

Les oiseaux de mauvais augures nous avaient prédit l’implosion depuis belle lurette de la coalition patriotique Benno Bokk Yakaar. Sidy Lamine Niasse en avait fait sa mayonnaise. Ils ont oublié que cette coalition, est l’œuvre d’hommes politiques blanchis sous le harnais, patriotisme outillé au corps.

Ainsi, c’est Madiambal Diagne ancien greffier qui a pris sa plume, quoi de plus normal, qu’un greffier reprenne le scribe. Hélas cette fois ce n’est pas sous la dictée d’un magistrat éclairé. Du haut de son piédestal et de son savoir, Monsieur le greffier nous apprend, que notre parti, L’Alliance des forces de progrès n’est plus représentative sur l’échiquier politique national. C’est son droit d’être agnostique, mais il nous appartient de rétablir les faits. Seulement les fais.
L’article de Mr Diagne est sorti concomitamment avec une autre note d’un courageux anonyme qui a signé Doomou Rewmi ? Le fils du pays, de quel pays ? Tous les deux articles parlent de la même chose, ont la même cible, l’Afp et son secrétaire général, nous pouvons dire que la dernière est le résumé du premier texte de Mr Diagne. Deux articles téléguidés par des « amis » tapis dans l’ombre et qui souffrent de voir Niasse à côté de Macky, de l’Afp dans la coalition. ? Je ne suis pas loin de le croire.
Ainsi, l’Afp serait délestée de tous ces militants crédibles. A ce niveau, Monsieur Diagne a un problème de repères et de positionnement dans le temps et l’espace. La plupart des individus cités ont quitté l’AFP quand Moustapha Niasse a quitté son poste de premier ministre. Trouver l’erreur. Et j’ai envie de dire que sont devenus ces messieurs crédibles ? En tout cas, ils n’ont pas brillé dans d’autres formations politiques ou n’ont pas usé de leurs crédibilités supposés pour conquérir le suffrage des sénégalais. Le seul qui avait tenté l’expérience, le résultat fut lamentable et finira par avaler la poussière du War de Diagne Fada ! Le reste ? Venus pour des strapontins, ils ont repris le chemin des prairies bleues. Ça ne surprendrait pas de retrouver quelques reliques vêtues de la couleur marron et beige. Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent qui change de direction.

Nous avons coutumes de dire à l’Afp que notre parti est un train, à chaque gare des voyageurs descendent et d’autres montent. Nous sommes fiers de ce que notre parti a réalisé et continue de réaliser dans le landerneau politique sénégalais pendant ses 17 ans d’existence. Sans aucun doute possible, nous avons contribué de façon qualitative et décisive à la transformation et l’évolution positive de la société sénégalaise. Qui mieux que l’AFP a contribué à la réalisation des deux alternances pacifiques dans notre pays. Alternances démocratique et pacifiques saluées par tous les peuples épris de pays de justice.

L’Afp, ne serait plus représentative, avec les verres fumés et les œillères, Mr Diagne ne trouverait plus au Sénégal un bastion de l’Afp, que parti a été cannibalisé par un autre parti, ridicule non ? Certaines questions, méritent le mépris surtout quand l’ignorance se complète avec la prétention. En quoi dans une démocratie qui se respecte peut-on juger la représentativité d’une formation politique ou d’une coalition ? Certainement par leurs résultats aux élections. Et les faits sont têtus et les faits sont là. Un verre de bissap pour que les amnésiques reprennent leurs esprits. Dommage que nous n’avons pas la majoritaire intégrale, nous verrons bien quel est le seul homme politique qui pourrait gagner l’Afp dans le Nioro ! Mr Diagne peut-il dire aux sénégalais, qans quelle partie du territoire, l’autre parti a vidé l’Afp ? Si tel est le cas, en reprenant les dogmes de de Monsieur Diagne que ce dernier aille seul aux élections. On verra ce qu’o verra, tant qu’il est vrai que la représentativité ne se juge pas par le nombre de fréquentations dans les médiats ou les articles chèrement payés mais à l’aune des élections libres et démocratiques. Que Monsieur Diagne soit le porte-voix des frustrés de l’Apr, c’est son droit !
Heureusement Madiambal, nous parle de l’état physique pour diriger une campagne, et l’état psychique et moral ? Notre greffier non content d’usurper son titre de journaliste, il lorgne maintenant chez les médecins des sports !
La belle chanson, ils la fredonnent tous. Tous les petits ambitieux incapables de voler de leurs propres ailes, inaptes à prouver leur représentativité. L’alternance générationnelle, Idy en avait fait son dada, les résultats sont là. Le renouvellement de la classe politique appartient au peuple souverain. L’âge ne saurait en aucun cas être un handicap, au contraire ! Ne dit-on pas que ce sont les vieilles marmites qui préparent les meilleures sauces. « Il faut dire que l’opinion publique nationale ressent de plus en plus de mal que Macky s’entoure de personnalité d’un autre âge que lui » Madiambal dixit ! Faut-il en rire ou en pleurer ? Pour les beaux yeux de Monsieur, il faut enterrer les personnes âgées ! Obama s’est accompagné de Biden et de Kerry, sans parler de tous ses « vieux » démocrates à l’expérience inestimable. Que pense-t-on de cette opinion qui salut les réalisations du président Sall grâce à une stabilité politique due justement à cet accompagnement des « vieux » J’oublie les conseils pertinents et les carnets d’adresses. L’opinion nationale salue une démarche cohérente et une fidélité sans faille !Monsieur Diagne ne vendait pas aux sénégalais des chimères. La longévité de Niasse est un baromètre qui dérange tous les corrompus et corrupteurs de la république. L’homme est d’une blancheur immaculée.
Mieux, wax deggue yallah nakk, kou moos mokham limou saf. Le président Macky Sall, qui avait une grande admiration pour Moustapha (comme toute notre génération) l’a pratiqué depuis cinq dans les arcanes de l’état. Il en a fait le bilan en dehors de toutes les insinuations et vociférations d’une certaine faune .Macky a eu l’intelligence et justement la doigté d’être entouré par des hommes d’expériences et de convictions, guidés par un seul souci, servir leur pays. Son humilité et son éducation lui permettent de travailler avec un homme comme Niasse…Xalé bou loxam sété…..
Le choix du président Sall sera notre choix et nous nous retrousserons les manches, arpenterons les chemins comme nous savons le faire, pour lui assurer une majorité confortable à l’Assemblée Nationale quel que soit la personne qui dirigera la liste majoritaire, pour qu’il continue son programme pour les intérêts exclusifs du peuple sénégalais. Les lamentations de Madiambal et tous ceux qui sont derrière sa plume traitresse, nous laissent de marbres !
Pour Elhadji Cheikh Moustapha Niasse Président de l’Assemblée Nationale Yallah na fi yagg té wer !
Ousmane N’DIADE responsable à la vie politique
De la Coordination régionale de Ziguinchor

Categories: OPINION

About Author