CAMÉLÉON

CAMÉLÉON

Qui s’y essaierait, aujourd’hui, s’y perdrait, à tenter de trouver une différence entre Mademba et Massamba, ces politiciens qui nous gouvernent, ou qui aspirent à nous gouverner. En fait, la différence est justement là et seulement là. Il y a ceux qui sont In et Ceux qui sont Off. Et puisque c’est l’être social qui détermine la conscience, comme disait le gourou des cocos, leur discours et leur posture changent au gré de leur situation de l’heure. Pour dire que c’est à un jeu de yoyo que nous invitent nos hommes politiques. Et à bien les observer, nombre d’entre ont changé de camp, au gré du vent, tant et si bien qu’il est de nos jours difficile de déterminer leur coloration. Et pourtant, il fut un temps, c’était le siècle précédent, où des gens à forte conviction s’arcboutaient sur des positions de principe, rejetant les lambris des palais, les maroquins et autres sucettes, pour ne chercher qu’à servir leur peuple. Ces gens sont pourtant pour la plupart toujours là, mais pris par le rythme du In et du Off, ils ne se reconnaissent plus eux-mêmes. Quelle race de caméléons, ces politiciens.

Les Echos

Categories: CHRONIQUE

About Author