CONVIVES

CONVIVES

Le Parti socialiste (Ps) et l’Alliance pour la République (Apr), deux convives au banquet de la deuxième alternance au Sénégal, ne font pas que se partager le gâteau, comme tout le monde le sait. En plus de voir leurs bosses respectifs au palais de la République et au Haut Conseil, ces deux membres de Benno Bokk Lek tiennent chacun un bout de quelque chose de moins succulent, la violence. Hé oui, tout n’est pas rose et dans le meilleur des mondes quand on est au pouvoir. L’attirance des prébendes et des strapontins conduit tous les mange-mils dans la baraque et c’est rapidement le trop-plein, en tout cas pour ce qui est de l’Apr. Et l’approche des législatives, aidant, c’est comme qui dirait la guerre pour le partage du butin. Et ça va saigner au moment des investitures. Quant au Ps, si la violence qui le traverse reste pour le pouvoir, c’est plutôt un pouvoir d’apparatchik, destiné finalement à être utilisé comme monnaie de singe pour….une station. Comme dirait l’autre. Dites-moi, savez-vous où est Ndamal Kajoor ?

Waa Ji (Les Echos)

Categories: CHRONIQUE

About Author