FOOT : LAISSER ALIOU CISSE FINIR LE ‘’JOB’’ !

FOOT :  LAISSER ALIOU CISSE FINIR LE ‘’JOB’’ !

Le Sénégal voulait aller loin dans cette CAN 2017, mais les dieux du foot l’ont voulu autrement. Ce n’est pas faute d’avoir essayé que le sélectionneur Aliou Cissé n’y est pas parvenu.

Agé de 40 ans, ancien joueur du championnat de France et de l’équipe nationale du Sénégal, l’actuel sélectionneur des lions de la Téranga fait partie de l’épopée 2002 qui a vu le football sénégalais porté à un niveau insoupçonné, en jouant les quart de finale de la Coupe du Monde.

Passé de l’autre côté de la barrière comme entraîneur de l’équipe nationale, il aura montré, comme du reste il l’a dit, que ‘’l’expertise  n’a pas de couleur’’. Selon lui, ‘’on ne fait pas assez confiance aux techniciens africains’’. Mais il faut dire que cela faisait onze ans que les lions de la Téranga, qui n’ont jamais gagné le trophée, n’avaient pas atteint ce stade de la compétition panafricaine.

Lors des éliminatoires, le Sénégal a remporté tous ses matches. Les deux premières victoires face à la Tunisie (2-0) et au Zimbabwe avaient placé les sénégalais dans une situation favorable, avec une qualification en poche après deux journées. Aliou Cissé  a eu la chance de pouvoir faire tourner son effectif lors du dernier match contre l’Algérie ( 2-2), et de donner du temps de jeu à ceux qui n’avaient pas débuté, afin de laisser tout le monde concerné. Et l’on pensait que le salut de cette CAN passerait par cette notion du ‘’jouer-ensemble’’ qui était cher à l’entraineur. Mais malheureusement, l’individualisme avait pris le pas sur le collectif et avait charrié beaucoup d’échecs devant les buts adverses face au Cameroun.

Ainsi, après 120 mn de jeu, les deux équipes ont recouru à la série des tirs au but. Finalement, sur un coup de théâtre, le Sénégal sort de la compétition lors de la série fatidique sur le score de 4-5.

Pendant que le doyen et excellent Abdoulaye Diaw trouvait qu’Aliou Cissé était trop seul sur son banc, d’autres  mettaient  la défaite du Sénégal  sur le compte de la malchance ou, curieusement, de pratiques mystiques qui voudraient que notre équipe nationale ne  ramène jamais une coupe au pays. Triste !

Mais ce  qu’il faut surtout retenir après cette CAN, c’est le bilan chiffré de Aliou Cissé. Car en 22 mois sur le banc, il a utilisé 47 joueurs en 19 matchs disputés. Son équipe a marqué 29 buts et en a concédé 11. Elle a signé 13 victoires enregistrant 4 défaites et 2 matchs nuls. Le Sénégal, sous Aliou Cissé, est prolifique devant avec une trentaine de buts. Et  c’est sous son magistère que le Sénégal a occupé, pour la première fois, la tête du classement en Afrique.

Ce bilan plus que positif, dans l’ensemble, doit nous amener à faire encore confiance à Aliou Cissé, comme nous y a inventés le président Macky Sall.

Laissons le coach Cissé bâtir, dans le temps, une équipe solide, motivée et gagneuse. Pour la première fois depuis 2006,a-t-on dit, le retour de CAN du Sénégal ne rime pas avec déballage et coupure de têtes. Aliou Cissé et ses lions n’ont pas connu les tempêtes qui ont suivi les dernières participations sénégalaises. Et c’est tant mieux pour notre football, qui doit évoluer dans l’apaisement des cœurs et des esprits !

M.D.

Categories: MANSOUR POST

About Author