Scandale en Gambie: un ancien trafiquant de drogue à la tête ministre de la Jeunesse et des Sports

Scandale en Gambie: un ancien trafiquant de drogue à la tête ministre de la Jeunesse et des Sports

Adama Barrow serait-il à la merci des partis qui l’ont soutenu lors de la dernière présidentielle ? Après le choix controversé de Fatoumata Jallow Tambajang au poste de la vice-présidence, son ministre de la Jeunesse et des Sports est éclaboussé dans une affaire de trafic de drogue.

Elu à la magistrature suprême gambienne, Adama Barrow multiplie les gaffes. Le successeur de Yahya Jammeh a choisi, en foulant au pied les dispositions de la Constitution gambienne, une vice-présidente âgée de plus de 65 ans.

Interpellée sur cette question lors de sa première conférence de presse chez lui, à Taf Brufut, il a pourtant affirmé s’être conformé à la loi. Alors que cette affaire est loin de livrer tous ses secrets, le revoilà à nouveau sous les projecteurs pour avoir choisi un ministre de la Jeunesse et des Sports au passé pour le moins ténébreux. En effet, à en croire Freedomnewspaper, Hendry Gomez serait un repris de justice qui s’adonnait au trafic de drogue en Allemagne. D’après le même site gambien, le nouveau ministre de la Jeunesse a même été emprisonné en 1987 pour détention et vente de cocaïne par un tribunal allemand. Beaucoup de témoignages ont confirmé ce passé peu reluisant de Gomez dont la nomination semble obéir à une dynamique de partage du gâteau. Rappelons que la candidature d’Adama Barrow a été portée par la coalition 2016 réunissant au moins 08 partis de l’opposition d’alors, le parti gambien pour la Démocratie et le progrès d’Hendry Gomez y compris.

Categories: INTERNATIONAL

About Author