JUSTICE

JUSTICE

Il est beau et merveilleux notre pays. Un si beau pays où l’on mange à sa faim si bien que nos gouvernants se fâchent dès qu’un de ces officines qui nous bassinent de bonne gouvernance émet une idée qui ne les agrée pas. Comme avec ce classement du Doing Business de la Banque Mondiale qui fait pointer notre beau pays à la 147e sur 190 économies. Bon allons, on vaut mieux que ça, il ne faut pas que ces toubabs, viennent gâcher notre bonheur surtout que notre Chef à nous tous a radicalement changé notre vie. Cela, personne n’en doute. Tout est impec et personne pour se plaindre à moins que l’on soit grincheux comme cette opposition qui voit le mal partout et qui n’est jamais contente des bonnes œuvres de notre Président bien aimé. Ou encore, comme ce vilain magistrat qui vient de se rendre compte que notre justice marche sur la tête ou qu’elle n’est point indépendante. Mais lui, il est au moins indépendant pour nous faire savoir que cet édifice qui applique les lois dans notre pays est craquelé depuis des lustres et que ses hommes sont instrumentalisés ou sont mis au pas comme des soldats pour casser des opposants. Karim Wade embastillé puis exilé à Doha méritait bien son sort. Personne ne viendra nous dire qu’il est innocent. Et que dire de ce rustre de Bamba Fall? Il serait resté dans son coin à applaudir les faits et gestes de son Secrétaire général qu’aucun malheur ne lui serait arrivé. Tout comme cet insolent gosse qui se croit dans un western et qui veut perturber l’entente cordiale entre son chef et le chef de l’Etat. Il attend de rejoindre Bamba. A moins que la Justice ne brise ses avilissants chaines.

Kaccoor Bi (Le Témoin)

Categories: CHRONIQUE

About Author