NOUVEAU MINISTRE DE L’INTÉRIEUR DE GAMBIE: Mai Ahmed Fatty décline sa feuille de route et estime que la suppression de la NIA doit être conforme à la loi


Le nouveau ministre de l’Intérieur de la Gambie a déclaré que sans la sécurité de la propriété, il n’y aura pas de paix, et sans paix, il n’y aura pas de développement. «Je considère cette responsabilité très vitale», a-t-il dit au sujet de sa mission de maintien de la paix et de la sécurité dans le pays. Au sujet de la NIA, le ministre gambien trouve qu’elle ne peut être légalement supprimée du jour au lendemain. Il a fait ces remarques lors d’une adresse aux journalistes, peu de temps après avoir prêté serment, mercredi, à l’hôtel de la plage de Kairaba.

Les Echos

Previous VÉRITÉ SUR L'AFFAIRE DES PROCHES DE JAMMEH
Next EXTORSION DE FONDS: Le «frère» de Marème Faye Sall arrêté par la Dic