«À partir du 22 mai 2017, Khalifa Sall ne sera plus membre du Ps…»

«À partir du 22 mai 2017, Khalifa Sall ne sera plus membre du Ps…»

Porte-parole adjoint du Ps, Me Mousa Bocar Thiam met en garde le maire de Dakar : «Khalifa Sall est en train de s’auto-exclure et s’il dépose une liste aux Législatives contre celle de Bby (Bonno bokk yakaar) à laquelle le parti a souscrit, il aura signé son auto-exclusion du parti. Qu’il l’assume ou pas, nous ne le considérerons plus comme membre du Parti socialiste. À partir du 22 mai 2017 (dernier délai pour le dépôt des listes, Ndlr), Khalifa Sall ne sera plus membre du Ps s’il dépose sa propre liste.»

Si le maire de Dakar saute le pas, Me Thiam estime qu’il n’aura plus son mot à dire sur les questions qui se poseront au niveau du Ps au détour des Législatives. «À ce moment-là, égrène l’avocat, il n’aura plus droit au chapitre sur la candidature du Ps à la présidentielle 2019, sur la réforme du parti, sur la succession d’Ousmane Tanor Dieng…»

 

Poursuivant son sévère réquisitoire contre l’édile de la capitale, le porte-parole adjoint du Ps lui impute les déboires de Bamba Fall et Cie, placés sous mandat de dépôt pour le saccage d’une salle du siège du Ps. Il dit : « Puisque ces personnes sont des socialistes rigoureux, engagés, qui aiment le Ps, elles ont été utilisées par Khalifa Sall pour assouvir ses intérêts personnels. »

 

Auteur: (Source : L’Observateur)

Categories: POLITIQUE

About Author