POKER

POKER

Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission de l’Union africaine ! Abdoulaye Bathily, le candidat sénégalais, out ! Dieu, merci, il y aura moins de bruit après l’arrivée en fanfare de nos «Lions» du foot. La meilleure équipe hors de la Can. Et le meilleur candidat recalé au perchoir de la présidence de la Commission de l’Union africaine. Vous en doutez encore de notre infaillibilité à être partout les meilleurs ? Y a pas deux comme nous autres Sénégalais. On a évité à la Gambie une guerre et fait partir le Président déchu. Les autres chefs d’Etat qui ont joué leur partition dans le dénouement pacifique de cette crise sont gommés. Ils comptent pour du beurre. On fait jouer le bon rôle à notre Président avec des flagorneurs qui ne sont pas n’importe qui. Parmi ceux-là, deux Présidents qui sont au sommet de deux de nos plus coûteuses institutions, pendant qu’un confrère joue à l’insulteur public traitant les deux autres présidents presque de gangsters. Que dire de notre diplomatie ? Elle n’a commencé à exister que sous le magister du messie Macky ! Avant 2012, elle n’était rien. C’est sous lui que notre pays a présidé le Conseil de sécurité de l’Onu. Sa vision et son leadership sont inégalés à travers le monde. Et si Bathily était élu, ce serait également grâce à sa vision, bien sûr. Même chose si nos «Lions» du football étaient rentrés avec le trophée de la Can. Notre président visionnaire avait misé sur l’ancien Jallarbiste qui s’est gravement embourgeoisé. Il ne faut surtout pas lui en vouloir. Le marteau et la faucille ne libèrent plus le bon peuple de l’oppression. Ça fait ringard. ce Moussa Faki Mahamat-là, il ne méritait vraiment pas d’être élu devant notre candidat si beau et si racé. Cela ne vous rappelle rien ? Comme avec les «Lions», la candidature de l’ancien Jallarbiste a vidé les caisses de l’Etat. Mais ça, on l’oublie vie.

Kaccoor Bi (Le Témoin)

Categories: CHRONIQUE

About Author