LA LECTURE ET LES MATHS, BÊTE NOIRES DES ÉCOLIERS

LA LECTURE ET LES MATHS, BÊTE NOIRES DES ÉCOLIERS

Les résultats de l’évaluation du baromètre «Jangandoo 2016» ont été rendus publics. Cette évaluation, qui sert à mesurer le niveau de performance des élèves de tous les niveaux, a fait état d’un recul de performance dans certaines disciplines comme le français et les mathématiques. Selon Dr Rokhaya Cissé de l’IFAN «la lecture et les maths sont les principales matières où les élèves ont d’énormes difficultés». En effet, dans ses explications, elle indique que sur les 22 mille élèves évalués au plan national, le taux de réussite aux tests de maths et la culture générale tournent autour de 20%». Pour ce qui est des résultats obtenus à l’issue de l’évaluation du niveau de lecture des élèves, «le taux est encore plus bas». Malgré ce niveau de performance faible, Mme Cissé indique que les écoliers ont d’énormes potentiels de réussite. Ce même si elle admet que les conditions ne sont pas réunies pour ce faire.  Le manque d’encadreurs, de cadres d’étude adéquats, d’alimentation sont, entre autres facteurs, indexés. Pour étayer son propos, Mme Cissé renseigne que, parmi les élèves évalués, beaucoup ont manifesté une intelligence suffisante «qui, dans les normes, devrait leur permettre de réussir à ce test». Mieux, parmi les élèves soumis au test, certains ayant déjà abandonné les classes ont un potentiel d’apprentissage extraordinaire. D’où l’invite de la responsable de l’IFAN aux autorités éducatives pour qu’elles trouvent des programmes alternatifs à ces élèves afin qu’ils puissent être réinsérés dans les classes.

( source Le Témoin )

About Author