DÉVELOPPEMENT LOCAL: La Fondation Sonatel décaisse 200 millions pour doter le village de Sob 2 d’infrastructure

DÉVELOPPEMENT LOCAL:  La Fondation Sonatel décaisse 200 millions pour doter le village de Sob 2 d’infrastructure

La Fondation Sonatel a doté le village de Sob 2 dans la commune de Dya de plusieurs infrastructures socioéconomiques d’un montant global de 200 millions FCfa. L’inauguration desdites infrastructures s’est effectuée hier en la présence du Président du conseil d’administration de la Fondation Sonatel, en compagnie des ministres de l’Éducation nationale, de la Santé et de l’Action sociale.

200 millions Cfa ! C’est la rondelette somme que la Fondation Sonatel a consenti pour doter le village de Sob 2 dans la commune de Dya, département de Kaolack, d’infrastructures socioéconomiques. Le Président du Conseil d’administration de la Fondation Sonatel, Alioune Ndiaye, en présence du ministre de tutelle, Monsieur Yaya Abdoul Kane, en charge des Télécommunications, et des ministres de la Santé, Madame Awa Marie Coll Seck et de l’Éducation nationale, M. Serigne Mbaye Thiam, a procédé hier à l’inauguration de ces infrastructures.

Selon un communiqué de la Fondation Sonatel, ce projet de développement par la mise à disposition d’infrastructures de base dans cette localité, en zone rurale, entre dans le cadre du projet dit «Village», et qui en est à sa deuxième réalisation après Thicatt Wolof en 2015. Selon la même source, le village de Sob 2 ne disposait ni de case de santé, ni de poste de santé. Pour se faire soigner, les populations étaient obligées de parcourir des kilomètres avec comme seul moyen de transport la charrette pour se rendre au poste de santé de Dya. Le document a aussi précisé que le secteur de l’Éducation n’était pas mieux loti, car le village abritait une école de 06 classes dans un état de délabrement très avancé, sans latrines pour les élèves et les enseignants et sans murs de clôture.

Préoccupée par le bien-être des populations, la Fondation Sonatel compte, à travers le projet «Village», apporter une solution à ces difficultés en construisant ou réhabilitant une école, un poste de santé, un point d’eau dans un village choisi sur la base de critères liés à l’absence d’infrastructures dans les secteurs précités.

La Fondation Sonatel agit ainsi pour leur développement économique et social en améliorant leurs conditions de vie. Selon le communiqué, les infrastructures inaugurées hier sont réparties dans différents secteurs que sont l’Éducation avec la réhabilitation, l’équipement complet et la mise aux normes d’une école de 06 classes. Il y a aussi la construction d’un bloc administratif, d’une salle polyvalente servant de salle de réunion et de bibliothèque. A cela s’ajoute la construction de latrines pour les élèves et le corps enseignant, un mur de clôture pour sécuriser l’établissement.

Dans le domaine de la santé, le projet a permis la construction et l’équipement complet d’un Poste de santé comprenant toutes les composantes: à savoir la construction d’un logement pour l’infirmier chef de Poste. Au-delà de la réalisation de ces infrastructures, la Fondation Sonatel a proposé de construire dans cette zone un programme de développement endogène basé sur des activités telles que le renforcement des capacités de gestion pour la population active, les activités maraîchères et l’alphabétisation des adultes.

( source Le Témoin)

Categories: ECONOMIE

About Author