DIOURBEL -DÉTENTION D’ARME À FEU Il brandit son pistolet et menace de tuer le gardien de l’école

DIOURBEL -DÉTENTION D’ARME À FEU  Il brandit son pistolet et menace de tuer le gardien de l’école

Omar Yade a du culot. Il a osé brandir son pistolet pour menacer de mort Arona Sène. Dans la nuit du 7 au 8 janvier, Yade s’est pointé à la soirée dansante des élèves du Centre de formation professionnelle en état avancé d’ébriété et a voulu forcer l’entrée. Arona Sène s’y est opposé et l’a sommé de dégager des lieux. Ruminant sa colère, malgré les interventions, Omar Yade, parti chez lui, est revenu quelques minutes plus tard, armé d’un pistolet Pa-50. Marchant sur le préposé à la sécurité des élèves. Il l’empoigne et l’injurie copieusement. Et quand Arona a riposté, Yade a dégainé son arme à feu et, selon un témoin des faits, a même tenté d’appuyer sur la gâchette. Finalement les gens se sont interposés. Mais, décidé à régler son compte au vigile, Omar l’a invité à le suivre au bar qu’il fréquente. Sachant qu’avant d’arriver au bar, ils passeront près du commissariat de Diourbel, Arona l’a suivi, pour alerter les policiers. A hauteur du commissariat, Arona file apprendre aux policiers présents sur les lieux, que Omar Yade détenait une arme à feu avec laquelle il le menaçait de mort. Les limiers interpellent Yade, le fouillent et saisissent le pistolet de calibre 9 mm, son chargeur et ses minutions. Après sa garde à vue à la police de Diourbel, il a été déféré au parquet et placé sous mandat de dépôt, vendredi dernier.

(L’Obs)

About Author