Point Actu

Point Actu

RENTRÉE POLITIQUE DU DIRECTEUR DES DOMAINES

Mamour Diallo rejoint le « Macky » à Louga

 

Le directeur des Domaines, Mamadou Mamour Diallo, est désormais coopté responsable de l’Apr. Il a mobilisé du monde, hier, dans son fief à Louga, à l’occasion d’un meeting de rentrée politique présidé par le Premier ministre Dionne.

 

LE RENAPTA COGNE KABIROU MBODJI

2 jours sans Wari

 

En réaction à la plainte de Kabirou Mbodji, patron de Wari contre le Renapta, les prestataires membres de ce réseau national de transfert d’argent ont décrété le mardi et le mercredi suivant, «jours sans Wari»

 

LA GAMBIE SE VIDE DE SA POPULATION

Barrow au Sénégal pour sa sécurité

 

Le président élu de la Gambie, Adama Barrow, qui a pris part au sommet Afrique- France au Mali, est arrivé dans la nuit du samedi à Dakar où il restera jusqu’à son investiture prévue le 19 janvier courant.

 

INSCRIPTION SUR LES LISTES ÉLECTORALES

Les Karimistes invitent les leaders de l’opposition à descendre sur le terrain

 

La «diarrhée verbale» de certains leaders de l’opposition, qui passent tout leur temps à occuper les médias, choque les souteneurs de Karim Wade. Selon les responsables des mouvements de soutien à Wade fils, le temps n’est plus à la parole mais à l’action. Et l’action c’est de descendre sur le terrain pour sensibiliser les populations à aller s’inscrire sur les listes électorales.

 

CRISE AU PS ET ARRESTATION DE BAMBA FALL ET CIE

Macky Sall réunifie l’opposition contre lui

 

La conséquence de l’arrestation de Bamba Fall et des autres responsables et militants socialistes, dans le cadre du saccage de la maison du Ps le 05 mars dernier, risque d’être fatal au régime de Macky Sall et de son allié Ousmane Tanor Dieng. En soutien à Bamba Fall, l’opposition semble avoir trouvé la bonne parade pour se réunir et mettre en place une liste unique et ainsi faire face à Macky Sall et à ses alliés aux Législatives.

 

ABDOULAYE BALDÉ SG DE L’UCS

«La région de Kolda mérite d’être désenclavée»

 

Les militants  de l’Ucs ont tenu hier à Kolda une assemblée générale dans un hôtel de la place, sous la présidence de son secrétaire général Abdoulaye Baldé, par ailleurs maire de Ziguinchor. Cette assemblée s’inscrit dans le cadre de la tournée de massification de l’Ucs que M. Baldé est en train de mener à travers le pays.

 

SIDIKI KABA À L’ÉMISSION «FACE AUX CITOYENS »

«Macky Sall n’a rien à voir dans l’arrestation de Bamba Fall et Cie… l’indépendance c’est au juge de l’arracher, c’est une question de personnalité»

 

Invité, vendredi dernier de l’émission «Face aux Citoyens» sur la Rts, Sidiki Kaba a fait le tour des questions qui animent la justice. De l’affaire Karim Wade à l’affaire Khalifa Sall, en passant par les mouvements d’humeur des magistrats et autres greffiers, le garde des Sceaux, ministre de la Justice s’est ouvert aux questions des journalistes et des citoyens. «On avait dit que c’est le fils du président de la République et qu’il ne sera jamais arrêté, mais il est tombé», s’est enorgueilli Me Sidiki Kaba, concernant Karim Wade. Pour l’affaire Khalifa Sall, Kaba jure la main sur le cœur que Macky Sall n’a rien à voir là-dedans.

 

ALIOU CISSE

«Les joueurs ont été des combattants, mais je n’ai pas aimé les erreurs»

Heureux, Cissé ne boude pas son plaisir, après la victoire des Lions devant la Tunisie. Pour lui, qu’on joue bien ou moins bien, la finalité d’un match de haut niveau, c’est la victoire. Toutefois, le sélectionneur national râle contre les erreurs commises par ses joueurs, en particulier ses quatre défenseurs qui n’ont pas été bons tout le temps, mais qui ont été couverts par un Abdoulaye Diallo dans un grand jour.

 

POMPE À GAZ, INSULTES, BOUSCULADE…

Moustapha Diop échoue dans sa tentative de saboter le meeting, Mamour Diallo l’ignore et conquiert Louga.

 

Le ministre Moustapha Diop est vraiment un mauvais joueur. Lors du meeting de rentrée politique du Directeur des Domaines Mamour Diallo, il a tout fait pour faire capoter la manifestation. Ce, malgré les mises en garde du chef de l’Etat et patron de l’Alliance pour la République (Apr). Et malgré les propos qu’il tient en public. N’empêche, Mamour Diallo a réussi une prouesse à Louga. Jamais de mémoire de militant, meeting n’a réuni autant de monde. C’était sous l’œil vigilant du Premier ministre .

 

MEETING DE RENTRÉE POLITIQUE

Mamour Diallo assure à Macky la victoire en 2017 et la réélection en 2019 dès le 1er tour

 

Moustapha Diop a porté hier le bonnet d’âne lors du meeting de rentrée politique du Directeur des Domaines. Sa tentative de saboter la manifestation a été vaine. A Louga hier, il n’y en avait que pour Mamour Diallo qui a réussi une mobilisation jamais vue dans la capitale du Ndiambour. Il a assuré à Macky Sall les victoires en 2017 et en 2019.

 

GAMBIE: FACE À LA DÉSERTION DE NOMBREUX MILITAIRES

Yahya Jammeh recrute des «enfants» soldats

 

A quatre jours de l’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue le 19 janvier prochain c’est-à-dire jeudi prochain et marquant la fin de règne de Jammeh Yahya, la Gambie retient son souffle ! Après l’échec des dernières missions de médiation de la Cedeao, il faut s’attendre au pire c’est-à-dire à une intervention militaire. Une éventualité à laquelle Yahya Jammeh semble se préparer puisque, ces derniers jours, il serait en train de procéder à des recrutements massifs d’enfants soldats âgés entre 16 et 18 ans afin de combler les défections dans les rangs de son armée. Des enfants combattants ou bouliers humains ?

 

ADAMA BARROW À DAKAR

La Cedeao joue serré

 

(RFI). Adama Barrow est à Dakar. Une situation particulière puisqu’il est censé prendre ses fonctions dans 4 jours, le jeudi 19. Une cérémonie qui aura lieu, affirment ses proches. le séjour du futur président de la Gambie serait justifié par des raisons de sécurité. Le choix de la capitale serait lui géographique, mais cette présence est au final très complexe à gérer pour l’Etat du Sénégal. Reste que ce départ de Gambie, cette escale à Bamako lors du sommet Afrique-France et maintenant ce séjour posent question quant à la stratégie d’Adama Barrow mais aussi de la Cedeao.

 

MAI FATY, PORTE-PAROLE D’ADAMA BARROW

«Le président élu sera investi comme prévu jeudi prochain»

 

Le président élu gambien Adama Barrow, auquel le président sortant Yahya Jammeh refuse de céder le pouvoir et accueilli dimanche au Sénégal voisin, sera investi comme prévu le 19 janvier.

 

PRÉSENTATION D’UNE LISTE PARALLÈLE PAR LE MAIRE DE DAKAR AUX PROCHAINES LÉGISLATIVES

Le Ps hésite à sanctionner Khalifa et Cie

 

La présentation d’une liste parallèle par le maire de Dakar aux prochaines législatives a été au cœur des débats lors de la réunion du bureau politique du Parti socialiste (Ps) samedi dernier. A l’occasion, d’aucuns ont réclamé des sanctions contre Khalifa Sall et Cie. Mais le bureau politique a préféré mettre en garde ces derniers n’excluant pas des sanctions contre les militants et responsables qui refusent de se plier à la décision de la majorité. Une position qui laisse entrevoir que la direction du parti de Senghor hésite à sanctionner le maire de Dakar et ses camarades.

 

COMMUNE DE LA PATTE D’OIE

Des conseillers municipaux dénoncent la gestion du maire Banda Diop

 

Le maire de la Patte d’Oie, Banda Diop, est accusé de gestion gabégique. Des conseillers municipaux menacent de porter plainte contre lui et veulent mettre en place un cadre de concertation pour veiller et alerter sur sa «opaque».

 

MEETING D’ADHÉSION À L’APR:

Mamadou Mamour Diallo, directeur des Domaines, bat tous les records de mobilisation à Louga

 

Jamais de mémoires de Lougatois, jamais dans l’histoire politique de la capitale du Ndiambour, un meeting politique n’avait mobilisé autant de monde que celui organisé par le président du mouvement «Doli Macky», Mamadou Mamour Diallo, Directeur des Domaines. En effet, la place du Trésor qui a abrité le meeting a refusé du monde et s’est révélé trop étroit pour accueillir tout le beau monde acquis à la cause du directeur des Domaines et qui était venu non seulement du département et de la commune de Louga mais aussi de toutes les localités du Sénégal. Pour assister à la rentrée politique du nouveau poids lourd de l’Apr de Louga.

 

DIPLOMATIE

Les dirigeants africains appellent à une réforme du Conseil de sécurité de l’Onu

 

APA- Les chefs d’Etat et de gouvernement africains ont appelé à une réforme rapide du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui, selon eux, devrait être élargi pour inclure les pays africains au sein de ses membres permanents. cet appel a été lancé à l’occasion du 27ème Sommet France-Afrique qui s’est tenu à Bamako, au Mali, et qui a été coprésidé par le président malien, Ibrahim Boubacar Kéïta, et son homologue français, François Hollande.

 

Categories: REVUE DE PRESSE

About Author