Guerre de Louga : Dakaractu et Dakarposte, deux sites de Dakar, portent le combat

Guerre de Louga : Dakaractu et Dakarposte, deux sites de Dakar, portent le combat

Il aura suffi d’un coup d’œil sur les deux sites précités pour comprendre que la guerre de Louga se jouait aussi, de manière flagrante,  sur un autre terrain , celui de la presse en ligne. En ce 15 janvier 2017, en fin de soirée, Dakaractu et Dakarposte se sont signalés par un acte peu recommandable pour des  supports préoccupés par l’info juste et vrai. L’internaute en possession des infos véhiculées, en même temps,  par les deux sites doit se triturer les méninges pour savoir où se trouve l’info, celle là juste et vrai. A moins de ne disposer d’ éléments de preuve capables de l’aider à se faire une idée et savoir où donner de la tête, le lecteur  très regardant  sur l’éthique se considérera toujours berné par une presse plus préoccupée par ses intérêts du moment que par la recherche de la vérité.

Un célèbre professionnel du journalisme ne disait-il pas que ‘’le journaliste pouvait avoir des amis politiciens mais qu’il était dangereux, pour ce dernier, de les fréquenter ?’’

Pour vous aider à vous faire, vous-mêmes, une religion de ce qui s’est passé, réellement,  à Louga, nous vous proposons de lire, ci-dessous, les ‘’papiers’’ que nos confrères des deux sites ont mis en ligne pour le même événement. Et à vous de juger !

M. S.

Rentrée politique de Mamour Diallo à Louga – Affluence Ndiaga Ndiaye pour berner Macky Sall ?

 

Rentrée politique de Mamour Diallo à Louga – Affluence Ndiaga Ndiaye pour berner Macky Sall ?
On croyait cette pratique désuète depuis la chute du régime de Wade mais elle revient de plus belle chez les hommes politiques. Il s’agit de transporter du « bétail politique » d’une localité vers l’autre dans le but de se présenter à la face du monde comme un responsable populaire et particulièrement représentatif.
Cette pratique, dénoncée en son temps par la classe politique a fortement participé à la perte de Wade et de son régime. Car, lorsqu’il se rendait dans un endroit où il était accueilli par une foule en délire, le président Wade pensait que c’est le responsable local qui était si admiré que la localité entière avait fait le déplacement. Or, à l’époque, ces derniers s’arrangeaient pour faire convoyer des badauds et autres paysans désoeuvrés à b bord de dizaines de Ndiaga Ndiaye moyennant 2000 à 3000 francs par personne. Des millions étaient ainsi dépensés pour tromper un président qui aimait les bains de foules et ce dernier, sans le savoir –ou peut-être en toute connaissance de cause- se laissait berner.
Le même scenario est en train de se reproduire à Louga où le Premier ministre a présidé  le meeting de rentrée du Directeur national des Domaines, le sieur Mamour Diallo. Depuis le début de la semaine, les lieutenants de ce dernier sont en train de sillonner le Djoloff et les départements de Louga et Kébémer pour préparer le plus grand convoyage de «bétail politique» que le Ndiambour a jamais connu. Il avait réussi un premier coup d’essai il y a une semaine, à l’occasion de la Ziarra annuelle de la famille omarienne à laquelle prenait part le chef de l’Etat. A cette occasion, Mamour Diallo avait failli éclipser, par le transport massif de badauds des villages environnants la forte mobilisation du maire de Louga, Moutapha Diop, hôte du président de la République. Cette fois-ci encore la même méthode de transport de « bétail politique » est en train d’être mise en œuvre et Louga est envahie depuis le début du week-end par des centaines de Ndiaga Ndiaye qui n’ont même plus de place où se garer. Si, au vu de cette foule de «transportés» le Premier ministre et le président de la République croient que le gars est représentatif, ils risquent de vite déchanter car la réalité sur le terrain est tout autre. Et l’aveniir proche le démontrera. Quoi qu’il en soit, Moustapha Diop, en responsable discipliné apportera sa pierre pour le succès de cette manifestation et, si cela se trouve, la seule mobilisation de ses militants de Louga pourrait noyer la foule des «transportés» de Mamour Diallo.

Dakarposte

MAMADOU MAMOUR DIALLO LANCE SON MOTEUR : « Deuxième mandat, Premier tour !…pour le Président Sall »

Sous la présence de plusieurs personnalités politiques de l’Apr dont principalement le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, le directeur de cabinet du président de la République, Oumar Youm,  des ministres Mbaye Ndiaye, Mariama Sarr, Anta Sarr Diacko, Moustapha Diakhaté, président du groupe parlementaire de Bby, Abdou Mbow, vice-président à l’Assemblée Nationale, Mamour Diallo a officiellement déclaré son ralliement dans l’Alliance Pour la République pour participer, à travers son mouvement ‘’Dolly Macky ‘’ à l’effort politique qui aboutira, souhaite-t-il, à la réélection du Président Macky Sall en 2019. Pour le directeur des domaines, il s’agira d’octroyer au patron de l’Apr un deuxième mandat mais avec la manière, c’est-à-dire « dès le premier tour ».
Dans son discours, Mamour Diallo dira ainsi tendre sa main au maire de la ville Moustapha Diop, au Président du conseil départemental Mberry Sylla et au ministre de l’Elevage Aminata Mbengue Ndiaye pour réussir son pari. « Nous n’avons pas de parrain. Nous n’avons qu’un leader. Et ce leader, c’est le Président Macky Sall. Nous tendons la main à tous les responsables de la mouvance, à l’ensemble des maires du département. Nous avons deux objectifs. Celui de donner à la coalition une majorité à l’Assemblée Nationale et enfin celui de donner au Président Macky un second mandat et dès le premier tour ».
Mamour Diallo de marteler l’urgence de pousser les populations à s’inscrire sr les listes électorales. « Nous inscrivons chaque jour plus de 100 personnes et nous comptons poursuivre ses efforts ».

Louga : Moustapha Diop tente de perturber le meeting de Mamour Diallo.

 

Louga : Moustapha Diop tente de perturber le meeting de Mamour Diallo.
Le ministre Moustapha Diop a joué au trouble fête lors du meeting du mouvement Dolly Macky  de Mamour Diallo. Arrivé en retard à la suite du Premier ministre Mahammed boun Abdallah Dionne, le ministre Moustapha Diop a voulu faire du forcing pour accéder à la tribune officielle avec une vingtaine de ses gardes du corps. Il s’en est suivi des accrochages au cours desquels le camp du ministre a sorti des pompes asphyxiantes. Un incident qui n’a toutefois pas  empêché la rentrée politique  de se poursuivre…

Forte mobilisation de Mamour Diallo : Le meeting vu par un drône

 

Forte mobilisation de Mamour Diallo à Louga pour son meeting de ralliement. Tout Louga est sorti pour plébisciter le président du mouvement Dolly Macky. Les rues et ruelles de la capitale du Ndiambour étaient bondées de monde, comme nous le montrent ces images filmées par un drone.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Categories: BLOG MADIOR SALLA

About Author