Point Actu

Point Actu

RENFORCEMENT DE L’AGENCE DE RÉGULATION DES MARCHÉS

Macky Sall en croisade contre la fraude, la spéculation et la rétention des stocks

 

Le président de la République a instruit ses collaborateurs de prendre une batterie de mesures visant à consolider la baisse des prix des denrées et produits de première nécessité, à augmenter le pouvoir d’achat des ménages, et à redynamiser la production nationale de riz et de céréales. Notamment en prévenant la fraude, la spéculation et la rétention des stocks destinées à la commercialisation.

 

LA LIGUE DÉMOCRATIQUE EN DEUIL

Moustapha Bâ meurt suite à son arrestation

 

La Ld pleure la mort de son responsable à Kébémer, en l’occurrence Moustapha Bâ, qui a fait un malaise suite à son arrestation pour avoir défendu les populations de Diokoul Dieuwrigne contre la spoliation de leurs terres par la société Senegindia.
MALICK NDAO, SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DES JEUNES SOCIALISTES DE KAFFRINE

«Khalifa Sall rend toujours compte Tanor»

 

Le Secrétaire général des jeunes socialistes de la région de Kaffrine Malick Ndoa s’est prononcé hier sur la situation qui sévit au sein du Parti socialiste. Le responsable politique du Saloum a affirmé dans ses dires, que «Khalifa ne pendrait aucune décision sans au préalable en informer le Président Tanor Dieng».

 

DISCOURS DE PAIX ET AMNISTIE

Jammeh se prépare au départ

 

La perspective d’une intervention militaire en Gambie s’éloigne avec la volonté affichée, mardi, par le président sortant Yahya Jammeh, qui a accepté d’entrer en contact avec l’opposition pour un dialogue et une amnistie. Yahya Jammeh qui veut ainsi s’assurer qu’il n’y aura pas de chasse aux sorcières, rejoint le ministre Mankeur Ndiaye qui a agité cette possibilité pour une solution pacifique à la crise post électorale en Gambie.

 

LES JEUNES FEMMES SOCIALISTES AU MAIRE DE DAKAR

«Khalifa Sall doit suivre les pas de Gackou et créer son parti»

 

Se positionnant en soutiens indéfectibles et inconditionnels à Ousmane Tanor Dieng, les Jeunesses féminines présidée par Yéya Diallo se sont farouchement attaquées à Khalifa Sall.

 

PERMANENCE NATIONALE DE L’APR

Chronique d’un «wax waxët» sur le nom du parrain

 

La permanence nationale de l’Apr (Alliance pour la République) sera baptisée feu Hamade Sène, qui fut de son vivant directeur adjoint des Structures de cette formation politique. C’est le ministre-directeur de cabinet du président de la République et maire de Thiadiaye, Me El Hadji Oumar Youm, qui l’annonce. Selon lui, cest sous le coup de l’euphorie et de l’émotion que le président Macky Sall, patron de l’Apr, avait déclaré le 4 décembre dernier à Saly que c’est Fatoumata Mactar Ndiaye qui sera la marraine de la dite permanence. Après la sortie au vitriol de des militants de Ndjaganiao, le fief du premier élu, le ministre-directeur de cabinet du président de la République joue l’acte 4 de cette pièce de «Wax Waxët» qui pourrait continuer.

 

PROCÈS EN APPEL DU PRÉSIDENT HISSÈNE HABRÉ

Le parquet général rejette les «erreurs» soulevées par la défense

 

En attendant une réplique des avocats des deux parties aujourd’hui, c’est le Parquet qui a apporté hier les siennes aux arguments avancés par les avocats du Président Habré. Des moyens d’appel jugés insuffisants et rejetés par le procureur Mbacké Fall et ses adjoints qui ont demandé à la Cour de confirmer le verdict rendu en première instance.

 

CAN 2017- MATAR BÂ PRÉVIENT LES LIONS

«Nous n’allons pas au Gabon pour passer des vacances»

 

Le ministre des Sports a, lors de l’inauguration ce mardi des travaux de réfection du stade Alassane Djigo de Pikine, tenu à prévenir l’équipe nationale du Sénégal à quelques jours de son entrée en lice à la CAN 2017. Pour Matar Bâ, «nous n’allons pas au Gabon pour passer des vacances».

 

VENDREDI, JOURNÉE D’ACTION POUR BAMBA FALL ET CIE

 

Restons avec cette affaire pour dire que les forces de sécurité auront fort à faire avec la jeunesse socialiste du Département de Dakar et des autres régions, proches du maire de Dakar, Khalifa Sall. Parce que «nak», à compter de vendredi prochain, tous les vendredis, seront des vendredis d’actions, pour exiger la libération de Bamba Fall et Cie. Une réunion a eu lieu quelque part dans la capitale sénégalaise, hier, en présence de hauts responsables socialistes et d’alliés. Une autre réunion a eu lieu en présence de Malick Guèye du Grand  Parti, Malick Noël Seck, Ousmane Ndiaye, Abdourahmane Sow, entre autres, qui jurent de se mobiliser, pour le respect des libertés démocratiques dans ce pays.

 

DOUBLE MEURTRE DE MÉDINATOUL SALAM

Le dossier enrôlé pour le mois de mars en audience de Chambre criminelle à Thiès

 

Le compte à rebours est parti pour Cheikh Béthio Thioune. Le guide des Thiantacounes peut désormais compter les jours, car il ne lui reste pas beaucoup de temps avant d’être édifié sur son sort dans l’affaire du double meurtre de Médinatoul Salam. Ce dossier est enrôlé pour le mois de mars prochain.

 

CRISE PROFONDE AU PDS

Farba Senghor convoqué à midi par le Conseil de discipline, rude bataille en vue

 

Le Parti démocratique sénégalais traverse actuellement une crise très profonde. Pour s’en être pris de manière frontale à Omar Sarr et à la direction actuelle, Farba Senghor a en effet été convoqué par le Conseil de discipline dirigé par Abdoulaye Faye. Le chargé de la propagande du Pds fera face à Abdoulaye Faye et Cie à midi (12h), aujourd’hui jeudi. Serein, il assume ses propos. Il sera assisté de Mes Adama Fall et Moustapha Dieng avec des soutiens de taille comme Aïda Mbodj et Pape Samba Mboup.

 

NOMINATION D’UN MÉDIATEUR GÉNÉRAL ET VOTE D’UNE LOI D’AMNISTIE

Quand le fou Jammeh prend les gens pour des fous

 

Yahya Jammeh continue de jouer. Se présentant en légaliste, il demande à tout le monde d’attendre le verdict de la Cour suprême prévue dans… 5 mois. Toujours dans sa ruse, il a nommé son homme Musa Jallow médiateur général et propose le vote d’une loi d’amnistie pour les faits qui se sont déroulés entre le 4 novembre 2016 et le 20 janvier prochain.

 

MISE AU POINT DU PRÉSIDENT BARROW SUR LA SITUATION EN GAMBIE

«Il n’est ni conforme à la loi ni au bon sens que le droit du vainqueur soit suspendu jusqu’à ce qu’un recours électoral soit tranché»

 

Dans une déclaration rendue publique hier, le bureau du Président élu Adama Barrow s’est exprimé sur la situation découlant de l’impasse créée par l’immobilisme de la Cour suprême consécutive à l’absence des juges pour statuer sur le recours du camp du Président sortant Yahya Jammeh. C’est pour indiquer clairement, à propos de son investiture, qu’«il n’est ni conforme à la loi ni au bon sens que le droit du vainqueur soit suspendu jusqu’à ce qu’un recours soit tranché».

 

MANSOUR SY, MINISTRE DU TRAVAIL, SUR LES ÉLECTIONS DE REPRÉSENTATIVITÉ SYNDICALE

«10% des suffrages exprimés sont demandés aux syndicats pour être des partenaires de l’Etat»

 

Présidant récemment à Saly, un atelier de mise à niveau sur le processus des élections générales et sectorielles de représentativité syndicale, le ministre Mansour Sy a indiqué que 14 centrales syndicales et 32 syndicats de l’éducation seront en lice pour ces joutes et 10% des suffrages exprimés demandés aux syndicats pour être des partenaires de l’Etat qui, souligne-t-il, a pris des mesures concernant les entreprises ne reversant pas des cotisations sociales.

 

APPLICATION DE LA LOI ANTITABAC

Eva Marie Coll Seck appelle les forces de l’ordre à la rescousse

 

Malgré la promulgation de la loi antitabac, le nombre de fumeurs ne cesse de croître au Sénégal, sans compter les difficultés décelées dans sa mise en œuvre. Poussant le ministère de la Santé à solliciter l’aide des forces de l’ordre et de sécurité.

Categories: REVUE DE PRESSE

About Author