NOTRE HOMME DE L’ANNEE, A NOUS, C’EST MOUHAMADOU MAKHTAR CISSE DG DE LA SENELEC : L’HOMME DES GRANDS DÉFIS !

NOTRE HOMME DE L’ANNEE, A NOUS, C’EST MOUHAMADOU MAKHTAR CISSE DG DE LA SENELEC :  L’HOMME DES GRANDS DÉFIS  !

L’homme est un soutier de l’Excellence. Il travaille dans l’ombre pour faire oublier aux sénégalais les affres des délestages d’antan.

Il y a quelques années, nous disions à l’ancien ministre de l’Energie Karim Wade que l’Homme de la situation, ce sera celui qui arrivera à résoudre les problèmes de la SENELEC, cette société mal en point, mais investie d’une mission essentielle : pourvoir à notre pays le courant qui lui est nécessaire pour son développement.

L’on se rappelle que le pouvoir de Wade avait gravement chancelé à cause des délestages qui avaient fini par mettre ce pays à feu par des émeutes et des saccages d’infrastructures publiques et privées. Le mal-vivre était le lot quotidien des familles sénégalaises, tandis que la désolation et la peur de la faillite commençaient à gagner l’industrie sénégalaise.

Quand le président Macky Sall a nommé Makhtar Cissé à la tête de la Sénélec, une entreprise casse-pipe, nous nous étions permis cette saillie :’’ Le président Macky Sall est en train de sacrifier ce beau bélier, tel Abraham lors de la Tabaski !’’. Mais j’avais compris que ce dernier n’avait pas le choix, car il devait choisir le meilleur parmi les meilleurs pour juguler le fléau nommé délestage.

A présent le doute s’est estompé, car il a montré qu’il est  le meilleur ! C’est le verdict imposé par  ses résultats.

 

Mansour DIENG

 

Ps : Nous vous invitons à lire, ci-dessous, l’article que nos confrères du quotidien Le Témoin ont consacré, dans leur édition du 3 janvier2017,  au brillant manager.

 

————

 

Senelec

 

LE PRÉSIDENT MACKY SALL BAISSE LE PRIX DE L’ÉLECTRICITÉ…. GRÂCE A MAKHTAR CISSE

La baisse du prix de l’électricité a été la seule mesure forte annoncée par le président de la République Macky Sall lors de son discours de vœux aux Sénégalais. Une mesure rendue possible par la gestion rigoureuse du directeur général de la Senelec, Mouhamadou Makhtar Cissé. Lequel a réussi la prouesse de redresser la Société nationale d’Électricité.

Après plusieurs années de hausse continue sur fond de délestages à n’en plus finir, le prix du tarif de l’électricité va baisser finalement. Cette baisse tant attendue par nos compatriotes constitue d’ailleurs l’unique mesure forte annoncée par le président de la République lors de son traditionnel discours de fin d’année. Après avoir passé en revue les nombreux projets et réalisations du gouvernement dans le cadre du Plan Sénégal Émergent (Pse), le président Sall s’est empressé de parler du secteur de l’énergie pour évoquer les efforts de redressement entrepris qui ont finalement porté leurs fruits. «Grâce aux mesures vigoureuses d’assainissement dans la gestion, a-t-il magnifié, la Senelec qui accusait des pertes cumulées de plusieurs milliards, affiche un exercice bénéficiaire pour la troisième fois consécutive depuis 2014». Le président de la République s’est félicité du fait que la fourniture d’électricité connaisse une nette amélioration. «Ainsi, de 912 heures en 2011, le temps moyen annuel de coupure a été réduit à 73 heures en 2016. Rien que pour l’année 2016, la Senelec a mis en service 270 MW additionnels, soit plus de la moitié de ses capacités cumulées en 2015, qui étaient de 510 MW. Voilà ce qui nous a permis d’améliorer considérablement la qualité du service et de donner à des milliers de Sénégalais l’accès à l’électricité !», s’est-il enthousiasmé dans son discours de nouvel an. Le chef de l’Etat ne s’est pas arrêté là puisqu’il s’est dit convaincu que les efforts seront consolidés après le démarrage des centrales solaires de Bokhol et Malicounda ainsi que l’entrée en service de six autres projets d’énergie solaire et éolienne d’ici 2018 afin de mieux conforter sa politique de mix énergétique mise en œuvre par le directeur général de la Senelec, Mouhamadou Makhtar Cissé. Face à tous ces acquis, le président de la République a lâché la bonne nouvelle au grand bonheur des usagers. «Mes chers compatriotes, j’ai le plaisir de vous annoncer une baisse de 10% sur le prix de l’électricité, à compter du premier bimestre 2017, dont les modalités seront fixées par la Commissions de Régulation du Secteur de l’Électricité. Cette baisse représentera un gain de 30 milliards en faveur des consommateurs. Mieux, grâce à nos récentes découvertes de gaz et de pétrole, de nouvelles opportunités s’offrent à notre pays d’assurer son indépendance énergétique», a-t-il annoncé. Une chose est sûre: les Sénégalais n’ont jamais connu une baisse du prix de l’électricité depuis au moins dix ans. Pire, en lieu et place d’une baisse du prix de l’électricité, les usagers se contentaient de longues périodes délestages. Donc il est clair que si le Président Sall a eu le plaisir de baisser historiquement le tarif de l’électricité, c’est parce que, du rouge incandescent, les clignotants de la Senelec ont été ramenés au vert par un brillant gestionnaire nommé Mouhamadou Makhtar Cissé.

Pape Ndiaye (Témoin)

Categories: MANSOUR POST

About Author