AGRESSION À BORD DE SCOOTER AU ROND POINT OMVS: Un des agresseurs se fait passer pour une victime

AGRESSION À BORD DE SCOOTER AU ROND POINT OMVS: Un des agresseurs se fait passer pour une victime

Ah les agresseurs, ils ont plus d’un tour dans leur sac ! C’est le cas de ce gus, qui, en compagnie de ses deux autres acolytes ont commis une agression aux alentours du rond point de la Place Omvs, près du lycée Seydou Nourou Tall. En effet, c’est ce 27 décembre que le commissariat du Point E, a été informé de ce cas d’agression.

Sur Place, les limiers ont constaté qu’un homme blessé à la tête et au pied et qui se faisait passer pour une victime, se tordait de douleurs. Tout de suite, M. Bâ, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été pris en charge par les sapeurs pompiers qui l’ont conduit à l’hôpital. Mais finalement, lorsque son «deal» a été éventé, il a été mis sous surveillance policière.

Cela, au même moment où les vigiles du Coud, ont informé les hommes du commissaire Bodian de l’arrestation de deux individus à bord de scooter et qui ayant perdu le contrôle de l’engin, ont fait une chute. En réalité, il s’agissait des acolytes de l’agresseur conduit à l’hôpital et qui se faisait passer pour une victime.

Nés en 1997,A. Wagne et E. Ndiaye, qui tentaient de s’échapper, étaient en effet armés d’un coupe-coupe neuf et très tranchant qui a d’ailleurs été saisi par les limiers. La mascarade des trois malfrats a été éventé par un témoin oculaire qui a confié aux limiers que ces derniers étaient en prise avec un autre scootériste au niveau de la VDN à hauteur de la mosquée de Mermoz. Leur victime a raconté à ce témoin que les trois agresseurs l’avaient attaqué pour subtiliser son scooter. Ce dernier qui était à bord de son véhicule les a ainsi poursuivis jusqu’au rond-point de l’Ucad, où les deux malfrats ont été interpellés. Dans les locaux du commissariat, ils ont été formellement identifiés par leur victime. Mais au cours de l’enquête, un autre plaignant qui a été agressé par la même bande, s’est présenté pour porter plainte. Hier encore, jour de leur déferrement, il y a eu de nouvelles plaintes contre la bande.

POPul

About Author