CHEIKH AMAR ‘’NETTOIE’’ LA SOUILLURE GADIAGA

CHEIKH AMAR ‘’NETTOIE’’ LA SOUILLURE GADIAGA

Ainsi donc, Cheikh Gadiaga est tombé ! Il est tombé comme un fruit mur dans le panier d’un vendangeur. Par la volonté d’un Cheikh Amar, décidé à se ‘’libérer’’ de l’étau d’une sangsue qui voulait le sucer jusqu’à la moelle.

Une personne qui doit pousser un ouf de soulagement c’est bien sa brave femme Marie Amar qui, à bout, avait décidé il y a de cela quelques jours,  avec ses enfants, de nettoyer les écuries d’Augias. Trop c’était trop ! Et il ne lui fallait pas boire le calice jusqu’à la lie. Son ‘’fippu’’ (sursaut)  a largement payé car ayant amené son milliardaire de mari à être conscient que quelque chose clochait, gravement, dans son entourage.

Une importante personnalité de ce pays était même amené à dire que ‘’ le problème de Cheikh Amar, c’est son entourage’’. Et ça c’est une vérité sans fioriture ! Cheikh Amar était devenu l’otage de son entourage qui est englué dans une lutte de positionnement effrénée, dans des intrigues de sérail inextricables qui ont amené sa propre famille à vouloir mettre le holà pendant qu’il était  temps.

L’on se rappelle de la sortie pathétique, mais courageuse, de Kader Ndiaye le cousin et fidèle  compagnon des années de braise du jeune milliardaire. Outré et

à bout de la situation ambiante, devenue invivable et inqualifiable, ce dernier, à qui on ne connaissait pas des sorties médiatiques, dût taper sur la table pour dire que Cheikh Amar n’a d’entourage que sa brave femme, sa famille et ses proches parents. La démarche, loin d’être une antienne, a été difficile pour lui parce que élevant rarement la voix, mais il  fallait à Kader jouer son rôle de bouclier face à l’adversité qui prenait une allure alarmante. C’est quand c’est difficile que l’on reconnaît les partisans et les mouches.

Osons espérer que Cheikh Amar fera siens les  enseignements de ces déboires qui ont non seulement empoisonné son existence mais ont aussi fait que sa vie privée soit exposée, de manière permanente, dans les pages de faits divers de la presse people.

 

Mansour DIENG

 

Post-scriptum :

 

CHEIKH GADIAGA ET MOI !

 

Cet individu, nous ne boxons pas dans la même catégorie, mais j’ai dû prendre ma plume pour défendre mon honneur, ma dignité et mon intégrité.

Sous la couverture fallacieuse  et courageusement anonyme du prénom de ’’Samba’’, ce moins que rien, a profité d’un forum du site Leral.net pour poster un message des plus salaces à mon égard et à celui de ma famille. Mais ce qu’il ne savait pas c’est que, pour moi, la famille est sacrée. Et j’ai  dû puiser dans les tréfonds de mes ressources intellectuelles pour élaborer une stratégie, qui s’est révélée par la suite payante, pour découvrir la vermine et le traitre qui m’a planté un couteau dans le dos. Et c’était Cheikh Gadiaga !

Qu’est ce qu’il me reprochait ? Eh bien, c’est d’avoir publié l’article ‘’ Rififi chez Cheikh Amar’’. Mais quand j’ai découvert que c’était lui qui se cachait courageusement derrière ‘’Samba’’ , je lui ai envoyé, le 21 décembre dernier, le message suivant : ‘’Légui on a la preuve que yaw ya poster msg bi ci Leral.net. Tu  vas voir ! SA DIAM CI ADUNA JEEKHNA’’. Autrement dit : ‘’ C’en est fini pour toi ! ‘’.  ( Le  message est écrit en ouolof parce que c’est un analphabète en français mais qui utilise l’alphabet français pour ses sms ).

La suite vous le savez ! Il a été alpagué hier 28 décembre 2016 pour extorsion de fonds, chantage et faux en écriture, suite à une plainte de Cheikh Amar.

Et pourtant, j’ai eu à écrire plusieurs articles le concernant pour éviter au patron  de Holding Amar ce qui vient de lui arriver et qui n’est pas une première. Gageons que ce dernier fermera, une fois pour toute, sa porte à ce Gadiaga,  une vermine de la pire espèce.

  1. D.
Categories: MANSOUR POST

About Author