LES BREVES DE SUD QUOTIDIEN DE CE JEUDI

LES BREVES DE SUD QUOTIDIEN DE CE JEUDI

LÉGISLATIVES 2017 -MANKO VOTE 150, LA MAJORITÉ MAINTIENT SA POSITION A 160 : La guerre du nombre
Le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique a reçu hier, mercredi 21 décembre, les représentants du groupe de la majorité pour une rencontre de mise au point sur l’état d’avancement sur les accords entre le chef de l’État, Macky Sall et l’opposition regroupée autour de Mankoo Wattu Sénégal. À la sortie de cette rencontre, les camarades du Président Sall ont réaffirmé leur position de voir le nombre de députés passé de 150 à 160 avec l’ajout des dix députés de la diaspora. Ce que la coalition récuse

L’ONU MAINTIENT LA PRESSION SUR JAMMEH : « Il faut respecter pleinement  les résultats de la présidentielle »
24 heures après la sortie du président Yahya Jammeh campant sur sa position et déclarant attendre de pied ferme toute intervention dans son pays car ce n’est pas à Dakar que se décidera l’avenir de la Gambie, les Nations unies (ONU) sont revenues à la charge. Dans une vidéo de la déclaration lue par l’ambassadeur Roman Oyarzun Marchesi, Représentant permanent de l’Espagne, qui assure la présidence du Conseil de sécurité pour ce mois de décembre, l’ONU demande à nouveau au président sortant de la Gambie et aux autorités gambiennes compétentes de respecter pleinement les résultats de l’élection présidentielle du 1er décembre 2016.

UNIVERSITÉS PUBLIQUES :DÉFICIT DU PERSONNEL ENSEIGNANT, BUDGET INSUFFISANT… : Le Saes diagnostique le mal
Pour son premier face à face avec la presse hier, mercredi 21 décembre, la nouvelle équipe dirigeante du Syndicat autonome de l’Enseignement supérieur (Saes) a tiré la sonnette d’alarme sur la situation plus que préoccupante des universités publiques sénégalaises. En faisant le diagnostic du mal profond, le Bureau national du Saes déplore le déficit persistant du personnel administratif et enseignant, les budgets insuffisants des universités et l’absence d’infrastructures pour accueillir les étudiants et les enseignants

ACADÉMIE DES SCIENCES D’OUTRE_MER DE PARIS : Macky SALL fait membre associé
Le président de la République, Macky Sall est le tout nouveau membre associé de l’Académie des sciences d’outre mer de Paris. Il a été installé hier, mercredi 21 décembre, au cours d’une cérémonie en présence du Président français, François Hollande et l’ancien chef de l’Etat du Sénégal, Abdou Diouf, membre de ladite académie. Et cela dans le cadre de la visite d’Etat de quatre jours en France et qui prend fin ce jeudi

Categories: REVUE DE PRESSE

About Author