LES PIQUES DE L’AS DE CE MARDI

LES PIQUES DE L’AS DE CE MARDI

Macky-Paris
Dans le cadre de sa visite d’Etat en France, le président a visité, hier, le Musée du Quai Branly Jacques Chirac. Lors de sa visite, ce musée et le Musée des civilisations noires de Dakar ont signé ce lundi une convention de partenariat d’une durée de 5 ans. La convention a été signée en présence du président Macky Sall, du ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye, par Hamady Bocoum, Directeur général du Musée des civilisations noires, et Stéphane Martin, président du Musée du Quai Branly. Le chef de l’Etat a visité lundi soir le Musée du Quai Branly Jacques Chirac dont la collection comprend deux objets d’origine sénégalaise, notamment un mégalithe de 6 tonnes et un masque diola. Le ministère de la Culture anticipe sur ce qui sera fait dans le futur ‘avec les partenaires dans le cadre de la mise en service du musée des Civilisations noires. L’idée d’un Musée des civilisations noires avait été lancée par Senghor, après le premier Festival mondial des arts nègres, en 1966, mais sa première pierre a été posée par le président Wade 2011. Ce chantier de l’ancien président est en phase de finition. D’une superficie de 15.000 mètres carrés, ce musée se veut ‘’contemporain et dynamique’’, selon Hamady Bocoum.

Macky chez Alstom
Auparavant, le président Macky Sall a effectué une visite à Strasbourg pour constater de visu la technologie de la société Alstom, une des entreprises qui doit réaliser le projet du Train Express Régional Dakar-Aibd. Macky Sall en compagnie de sa délégation a visité les installations d’Alstom et est monté même à bord du Train semblable à celui qui doit relier dans deux ans Dakar à Aibd. D’ailleurs en Alsace, l’attribution du marché du Train express régional (TER) à la société Alstom a été saluée par la presse locale, qui met en exergue le maintien du bassin de l’emploi sur le site de l’entreprise à Reichshoffen où  seront fabriqués les 15 trains à livrer au Sénégal dans deux ans. Dans le cadre du projet du Train express régional (TER), qui doit relier Dakar à l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD), à environ 50 km de la capitale sénégalaise, le groupe Alstom s’est vu attribuer un contrat pour la fourniture de 15 trains coradia. D’autres entreprises françaises sont aussi engagées dans ce projet à savoir Engie, Thales.

Fauteurs de trouble
Quelques semaines après la tenue de l’Université républicaine à Saly émaillée par des actions de jeunes militants de la Cojer qui, huaient la coordonnatrice de la Cojer Thérèse Diouf Faye, voilà que cette affaire connait des rebondissements. En effet, la Cojer départementale de Mbour, avec à sa tête Ernest Ngom est montée au créneau pour manifester son soutien à la coordonnatrice de la Cojer. Pour Ernest et Cie, ces  jeunes avaient préparé leur coup en organisant des réunions nocturnes en vue de saboter l’Université républicaine et pour notre part nous les avons bien identifiés. Cependant, disent-ils, pour ne pas rentrer dans « ces jeux de basse échelle et dans l’adversité avec ces jeunes, nous nous défendons de citer des noms en public».

Revalorisation des pensions de retraite
Ouf de soulagement pour les retraités Sénégalais. Annoncée lors d’une rencontre entre le Président du Conseil d’administration (Pca) de l’Ipres, Racine Sy et les retraités, la mensualisation des pensions de retraite va être effective. Du moins c’est l’avis de Alioune Mbodji, président de l’Agarr de Richard-Toll. Cependant en dépit de cette mesure, les retraités de la zone nord du pays ont durci le ton. En effet, dans un communiqué dont copie nous est parvenue, ces retraités souhaitent une revalorisation de leurs pensions avec une application du système par pourcentage. C’est ainsi qu’ils ont entamé un bras de fer pour une défiscalisation des pensions par les pouvoirs publics. A en croire Alioune Mbodj, il s’agira de changer dans le court terme l’actuel système de prélèvement par le système par pourcentage pour éventuellement revaloriser les pensions. Selon lui, l’idée est de sauvegarder le système éprouvé de retraite considéré comme un impératif au regard du vaste programme d’amélioration du mieux-être des allocataires. Par ailleurs, les allocataires du Walo ont dans la foulée réaffirmé leur soutien indéfectible et sans faille au conseil d’administration.

Front patriotique républicain (Fpr) à Thiès
Les élections législatives vont être très disputées dans la cité du rail. En effet, l’opérateur économique Ablaye Samb, par ailleurs, président du Front patriotique républicain a effectué sa rentrée politique ce week-end à Thiès. C’était lors d’un meeting tenu au quartier Bayal Khoudia Badiane. Pour sa part, le chargé de communication de ladite formation politique a également rappelé qu’en dépit de l’annonce faite par le président du Front patriotique républicain, l’occasion a été saisie pour installer une sous-section du Fpr dans le quartier de Bayal Khoudia Badiane. Il a renseigné aussi que le meeting rentre dans le cadre de la massification du parti à Thiès en l’installant définitivement dans la région de Thiès compte tenu des élections législatives qui se profilent à l’horizon.

Le Front patriotique républicain (Fpr) à Thiès (bis)
Pour rappel, le Fpr a été créé à Dakar en 2001 par Feu Arona Mbaye et c’est le petit-fils de la famille Ablaye Samb qui a repris le flambeau pour conduire désormais les destinées du parti. Selon le chargé de communication, Ablaye Samb s’est toujours impliqué dans le social, pour voler au secours des populations de Thiès sans aucun calcul politique. C’est par la suite que ses proches lui ont proposé de poser maintenant des actes allant dans le sens de transformer toute cette base affective en base politique. D’après le chargé de la communication, Ngoma Niang, le Fpr, qui a décidé de s’engager pleinement dans la bataille des législatives à Thiès, est un parti affilié à l’Apr et qui travaille directement avec le frère de Macky Sall en l’occurrence Aliou Sall maire de Guédiawaye.

Prévention contre les naufrages
Les populations du village de Guéréo s’activant dans le secteur de la pêche peuvent afficher le sourire. Le mouvement Guéréo émergent dans le cadre de ses activités sociales a octroyé pas moins de 120 gilets de sauvetage. Abdoulaye Faye et ses camarades sont venus en aide les pêcheurs originaires de ce village en mettant à leur disposition une importante quantité de moyens de protection ce samedi. Selon Youssoupha Ndione ces gilets vont permettre à une partie de la population d’avoir accès au sésame. De l’avis de ce dernier, l’objectif est de faire de telle sorte que Guéréo qui est un village peuplé de pêcheurs soit un modèle dans le port de gilets de sauvetage. Pour ce faire, d’après le président dudit mouvement, il faut les sensibiliser sur la nécessité du port des gilets de sauvetage. En marge du don de gilets, le mouvement Guéréo émergent a saisi cette occasion pour conscientiser les populations pour une inscription massive sur les listes électorales pour l’obtention de la carte nationale d’identité biométrique.

Saisie à la Douane
Les gabelous viennent de réaliser une importante saisie. Ce 18 décembre, les Agents de la Brigade mobile des Douanes de Kolda, ont pris 117kg de chanvre indien, dans la localité de Thiety entre Sare Aliou et Koniary vers 23 heures. Du côté de la Direction générale des Douanes, on annonce que la procédure est en cours.

Makhtar Diop de la Banque mondiale à Dakar
Le vice président de la Banque mondiale pour l’Afrique est en  visite au Sénégal. Makhtar Diop fait face à la presse aujourd’hui. A la suite du refinancement record du Guichet IDA de la Banque mondiale, le sénégalais Makhtar Diop, Vice-président de la Banque mondiale pour la région Afrique, actuellement en visite au Sénégal, tiendra une conférence de presse demain. L’ancien ministre de l’Economie, des Finances et du Plan fera face à la presse économique ce mardi au siège de la Banque mondiale de Dakar.

Mankeur Ndiaye condamne le meurtre de l’ambassadeur Russe
Après les évènements de Ankara hier, le ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur Mankeur Ndiaye, a «condamné avec force l’assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Andreï Karlov». Le diplomate Russe visitait une exposition d’art dans la capitale turque lorsqu’un homme a ouvert le feu sur lui. Il a succombé à ses blessures après son évacuation dans un hôpital. D’après un communiqué des services de Mankeur Ndiaye, au nom du gouvernement du Sénégal, le chef de la diplomatie sénégalaise a qualifié cet assassinat de lâche. «Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations », indique le communiqué.  ROUPE 3M-COMM

Categories: REVUE DE PRESSE

About Author