TOUSSE… TOUSSE…TOUSSE

TOUSSE… TOUSSE…TOUSSE

Où se cache Papis Général ?
Ceux qui pensaient que Papis Général ne prenait pas au sérieux son adversaire Quench vont vite déchanter. Depuis que son combat est ficelé, en effet, il n’est plus possible d’apercevoir l’enfant de Fadiouth. Très prompt à venir au stade pour esquisser ses beaux pas de danse, Papis a tout simplement disparu de la circulation

Mbagnick Ndiaye redevient compétitif…
Alors que tout le monde pensait qu’il avait définitivement rangé le nguimb, Mbagnick Ndiaye refait surface pour se mesurer aux meilleurs de la lutte simple. Après une apparition en fin de saison dernière à Adrien Senghor, l’un des fils de Robert Diouf a lutté cette saison à Joal et à Ndangane. Reste à savoir ce qu’il vaut véritablement car il n’a pas encore réussi à s’imposer

…Mamady Ndiaye attend toujours
Pendant que son frère reprend du servie,  Mamady Ndiaye tarde à faire son entrée en matière cette saison. Contrairement à la défunte saison où il avait enlevé le premier gala organisé à Iba Mar Diop par Zale Lô, le frère d’Ablaye Ndiaye est toujours dans ses préparatifs, attendant sûrement le moment propice pour nouer le nguimb.

Mbaye Tine 2 premier vainqueur de la saison
Pour le compte de la 1ère journée de la saison de lutte avec frappe disputée le 4 décembre dernier au stadium Iba Mar Diop, le premier vainqueur d’un combat-leader n’est autre que Mbaye Tine 2. Le poulain de Mor Fadam s’est offert le scalp de Van Damme. Après cette victoire, Mbaye Tine 2 attend un autre combat pour confirmer.

3 victoires et 1 défaite pour Mor Fadam
L’école de lutte Mor Fadam a bien entamé sa saison de lutte 2016-2017. Lors de la première journée, ils ont enregistré trois victoires pour une seule défaite. Mbaye Tine 2, Sa Thiès 2 et Khaïta ont remporté le gain de la victoire. Seul Ronne a perdu son combat. De bons débuts qui augurent des lendemains meilleurs pour l’école de lutte Mor Fadam.

Atika s’illustre d’entrée
Pour son entrée en mat ière lors de la première journée de cette présente saison , Atika de Parcelles Mbollo a laissé une bonne impress ion. Il n’a laissé aucune chance à Balla Karfat (Balla Gaye) pour le plus grand plaisir de ses nombreux inconditionnels.

Balla Gaye 1 zappe ses poulains
Sunu Lamb était à l’école 16 de Guédiawaye mercredi dernier pour couvrir les entraînements des poulains de Balla Gaye 1. Sur place, l’on a été surpris de remarquer que «père Balla» n’y était pas. Ce qui est une situation rare. Le vieux Balla s’absente très rarement aux entraînements de ses protégés. En rentrant, on l’a aperçu dans un coin, près de leur lieu de travail.

Pau Maurice 2 : «prêt contre Sing Sing, Pakala Jr…»
Auréolé de deux belles victoires la saiso n passée sur Bougane Guèye Dani 2 de HLM et Mbaye Tine Jr de l’école Mor Fadam, Paul Maurice 2 attend une autre proie. Hier au téléphone, l’enfant de Tivaouane Peulh s’est dit prêt contre Sing Sing des Tigres de Mbaye Guèye, Pakala de Keur Mbaye Fall, Lastander de Cambérène, entre autres adversaires potentiels.

Lamine Golo devient coach à l’école Balla Gaye
Il est un ancien lutteur même s’il n’a pas fait une longue carrière. Lamine Golo, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a donc en bandoulière une certaine expérience. C’est peut-être ce qu’il a décidé de partager avec les athlètes de l’école Balla Gaye de Guédiawaye. Mercredi dernier, c’est lui qui entraînait la bande à Youssou Ndour. Un exercice auquel il s’est prêté avec une certaine maîtrise.

Categories: SPORT

About Author