LES PIQUES DE L’AS DE CE JEUDI


Tanor, Niasse, Me Diouf, Robert Sagna au Palais
Hier, on a assisté à un ballet de leaders politiques de la mouvance présidentielle au Palais. Après avoir présidé la réunion du Conseil des ministres, Macky Sall a reçu dans la soirée le Secrétariat permanent de Benno Bokk Yakaar (Bby) piloté par Mor Ngom, élargi aux leaders de la coalition de la majorité. Nos radars ont aperçu arpenter les marches menant au bureau de Niangal, le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, le président du Hcct Ousmane Tanor Dieng, Robert Sagna, Me El hadj Diouf pour ne citer que ceux-là. D’après nos sources, le chef de l’Etat se concerte avec ses alliés sur plusieurs points dont le processus électoral un peu confus par le rythme de caméléon noté au niveau des commissions administratives, sur la confection des cartes nationales d’identité biométriques qui suscite beaucoup d’inquiétudes. Pourtant, le ministre de l’Intérieur a donné des assurances en Conseil des ministres. Abdoulaye Daouda Diallo a rappelé que l’ancien fichier est utilisable en cas de pépin et qu’il n’y a pas péril en la demeure.

Decroix et des leaders de Wattu chez Macky
Une dizaine de leaders de l’opposition significative Mankoo Wattu Sénégal sera reçue cette après-midi au Palais par le Président Macky Sall. D’après nos sources, la délégation sera dirigée par Mamadou Diop Decroix et composée de leaders triés au volet dont l’expertise technique en matière électorale est reconnue. Dès lors, il nous revient que Oumar Sarr du Pds (informaticien), Déthié Fall, Mamadou Lamine Diallo, entre autres, vont faire partie de la délégation. L’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye ne sera pas de la délégation. D’après nos sources, le leader de l’Act est favorable à la rencontre, mais suggère que la délégation soit réduite au maximum possible. Aussi il pense que Wattu doit envoyer, devant le chef de l’Etat, des responsables techniquement outillés pour poser sur la table du président de la République les failles du système électoral. Modou Diagne Fada est également non partant. Le président des Ler préfère élargir les bases de son parti à l’intérieur du pays en se  rendant en tournée à partir d’aujourd’hui.

Un homme meurt devant une Ca à Ziguinchor
La liste des personnes mortes devant les commissions administratives chargées de confectionner les cartes nationales d’identité biométriques s’est allongée hier. Après Guédiawaye, un homme, la soixantaine, est décédé hier à Ziguinchor. Alors qu’il faisait la queue, il a fait un malaise. Conduit à l’hôpital Silence situé non loin de la Préfecture, le vieil homme, résidant du quartier Kadior, a succombé à son malaise.

Une jeune femme violée puis tuée 
Les habitants du quartier château d’eau de Bignona se sont réveillés hier dans la tristesse et la consternation. En effet, une femme qui habite dans ce quartier, répondant au nom de M.B, a été violée puis tuée dans la nuit du mardi à mercredi. Selon les témoins et quelques badauds rencontrés sur place, la dame M.B vivait avec ses parents qui résident ce quartier depuis une quarantaine d’années. Elle n’a jamais eu de problèmes avec le voisinage. Son jeune frère M.L.B, trouvé sur le lieu du drame, explique : «ma soeur passait seule la nuit dans sa chambre. Nous avons remarqué qu’elle ne s’est pas réveillée tôt comme à son habitude et je suis allé la réveiller. Mais, grande a été ma surprise de la retrouver morte». Alertée, la gendarmerie a effectué une descente à la maison mortuaire pour procéder au constat d’usage, avant que les Sapeurs pompiers ne déposent le corps à la morgue de l’hôpital de Bignona. Il faut signaler que c’est le deuxième cas de meurtre enregistré en moins d’une semaine dans le département de Bignona, après celui du jeune Sénégalais tué sur le site balnéaire de Abéné par un Gambien.

Tapis rouge à Moustapha Diop
Le budget du ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant (Mffe) pour l’exercice 2017 s’élève à 17,422 milliards Fcfa. Les députés de la majorité comme de l’opposition n’ont pas tari d’éloges à l’endroit du ministre délégué à la Micro Finance, Moustapha Diop. En plus des parlementaires de la majorité qui lui ont déroulé le tapis rouge, Fatou Thiam, Aida Mbodj (présidente du groupe parlementaire des libéraux et démocrates), Woré Sarr et Seynabou Wade ont magnifié le «travail titanesque» abattu par le maire de Louga à la tête du département de la Micro Finance. Les députés l’ont encouragé à persévérer. A la fin de la séance, Moustapha Diop a eu droit à un standing ovation ? Moustapha Kane, Pcs Asepex L’Agence sénégalaise de Promotion des Exportations (Asepex) a changé de président du Conseil de Surveillance (Pcs). Le Président Macky Sall a nommé hier son ancien chef de cabinet, Moustapha Kane. Fidèle compagnon de l’ancien maire de Fatick, fondateur de Jef, (mouvement de la Diaspora investissant dans l’agriculture) et du mouvement politique Amsas, Moustapha Kane avait déposé ses baluchons au Texas où il vivait depuis quelques temps. Juriste de formation, l’ancien président du Conseil d’administration (Pca) de l’Ofejban a été nommé Pcs de l’Asepex. Il remplace à ce poste Marie Ba. Par ailleurs, le chef du Service administratif et financier du Centre hospitalier national Matlaboul Fawzani de Touba, Moussa Sène, est promu Directeur de l’Etablissement public de santé de niveau 1 de Richard-Toll. Il remplace l’actuel directeur Bakhaw Diaw qui va à la retraite.

Le Gamou célébré le Dimanche 11 Décembre
L’édition 2016 du Gamou de Tivaoune sera célébrée dans la nuit de dimanche 11 au lundi 12. La décision a été prise hier à la suite à l’apparition du croissant lunaire dans beaucoup de localités du pays. Selon le site Asfiyahi.org qui donne l’information, Tivaouane a retenu le démarrage des séances de Bourd à savoir la lecture de deux chapitres du Qacida Al- Bourda à compter d’aujourd’hui.

Délocalisation du village de Sabadola
Le village de Sabadola qui abrite la célèbre mine d’or du même nom pourrait être délocalisé prochainement. Même si selon le ministre des l’Industrie et des Mines qui faisait face hier au députés, cette délocalisation n’est pas encore retenue, elle est envisageable. Selon Aly Ngouille Ndiaye, tout dépend de la prospection de l’entreprise qui a la concession. S’il s’avère que le volume découvert sur le site du village nécessite une exploitation, le village sera délocalisé. Cependant, le ministre rassure que tout se fera dans la discussion avec les populations.

Oumar Maal disculpe la Police
Face à la presse hier, le Directeur général de la Police, l’Inspecteur général Oumar Maal, a rassuré qu’il n’y a pas ce niveau d’insécurité comme on pourrait penser avec les séries d’assassinats et de meurtres. Pour Oumar Maal, les populations font une confusion entre le sentiment d’insécurité et l’insécurité. Cependant, il est normal pour lui que les Sénégalais craignent pour leur sécurité et leurs biens. Pour le Directeur général de la police, les forces de l’ordre travaillent nuit et jour pour assurer la sécurité des populations. Oumar Maal a également disculpé la police dans la montée de la criminalité. A l’en croire, la plupart des crimes commis sont des crimes domestiques. Donc, la police et la gendarmerie qui n’ont pas le don d’ubiquité n’y peuvent rien. Il demande tout de même aux Sénégalais de cultiver les valeurs tels que le pardon, la pudeur et la concorde. C’est le retour à ses valeurs, dit-il, qui permettra de dépasser beaucoup de choses. Quelque part, il pense que c’est l’absence de culte de ces valeurs cardinales, constituant le socle de la société, qui a entraîné par exemple le tir sur le chauffeur de taxi.

Macky Sall case Safiétou Ndiaye Diop
Le président de la République est en train de trouver des planques à ses souteneurs progressivement. Les transhumants sont en train d’être casés. C’est le cas de l’ancien ministre de la Culture sous le magistère de Me Abdoulaye Wade. Safiétou Ndiaye Diop a été nommée ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal en Afrique du Sud. Elle prend la place de Momar Diop, un diplomate de carrière qui représentait le Sénégal, auprès

Previous Mali : une tentative d’attentat suicide vise l’aéroport de Gao
Next TOUSSE... TOUSSE...TOUSSE