LES BREVES DE SUD QUOTIDIEN DE CE JEUDI

LES BREVES DE SUD QUOTIDIEN DE CE JEUDI

AFFAIRE NDIAGA DIOUF : Diaz «mouille»  Me WADE et rappelle à Macky SALL ses propos
Le maire de la commune de Mermoz-Sacré cœur, Barthélémy Diaz a procédé hier, mercredi 30 novembre, à la diffusion des extraits audio compromettant l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade et le Pds dans l’affaire Affaire Ndiaga Diouf. Lors d’un point de presse à la veille de son procès dans le cadre de cette affaire, Dias fils a ainsi exigé la comparution du pape de Sopi.

VOTE DU BUDGET DU MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET DES MINES : Les députés fouillent «les phosphates» de Cheikh Amar
Les députés ont adopté, en séance plénière, hier, mercredi 30 novembre, le projet de budget 2017 du ministère de l’industrie et des mines. L’exploitation des ressources minérales notamment le Zircon et les phosphates ont été au centre des débats.

L’AFRIQUE AU FEELING – GEOPOLITIQUE OU L’HISTOIRE D’UN DECOUPAGE COMPLIQUE DES FRONTIERES : La Gambie, un fleuve, un pays
le Sénégal et la Gambie ont cette particularité historique d’avoir le nom de leur pays confondu à un cours d’eau. L’histoire a été longue de ces voies d’eau sur le continent dont le cours et le parcours ont été assimilés à un espace de vie et à un pays. le Congo n’a pas fait exception même si l’Egypte qui est un don du Nil en est une sur le continent. Dans le début du dossier paru avant-hier, mardi 29 novembre, dans les colonnes de votre journal, le présent et tous les contours de ce passé fait de constructions et de déconstruction, a été revu et remué dans tous les sens, pour comprendre… Dans la suite et la fin de cet important effort d’investigation sur les origines d’un pays à l’histoire assez mouvementée, il est question  cette fois, de revenir sur les grandes étapes de la construction de ce pays, depuis la découverte de l’embouchure du fleuve dont il porte le nom, jusqu’à la création de l’Etat qu’on connaît depuis la fin du 17e siècle.

JOURNEE INTERNATIONALE DU SIDA CE 1ER DÉCEMBRE : Au cœur du calvaire des femmes et des enfants porteurs du VIH
La communauté internationale célèbre ce jeudi 1er décembre, la journée internationale du Sida au moment où de nouvelles infections sont devenues inquiétantes surtout chez les enfants et les nouveaux nés où plus de 4000 vivants avec le Vih/Sida sont enregistrés. La stratégie de dépister la mère au cours de la grossesse permet du coup, de prendre en charge très tôt, les enfants infectés mais aussi de sauver la mère à travers le programme transmission mère enfant (Ptme). Cependant, sur la prise en charge pédiatrique de ces malades des difficultés ne manquent pas. Si pour les enfants, la disponibilité des molécules pose problème, chez les adultes, c’est la prise en charge nutritionnelle qui s’avère difficile.

Categories: REVUE DE PRESSE

About Author