LES BRÈVES DE SUD QUOTIDIEN DE CE LUNDI

LES BRÈVES DE SUD QUOTIDIEN DE CE LUNDI

DATE DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017 : Déthié FALL dénonce le flou 
Le vice-président du parti Rewmi Déthié Fall a dénoncé ce samedi 26 novembre, le flou autour de la date d’organisation des élections législatives. En visite à Rufisque, le numéro 2 du parti d’Idrissa Seck s’est également prononcé sur les lenteurs dans la confection des cartes d’identité et ses conséquences sur le fichier électoral.

ÉMIGRATION – SITUATION DES RETRAITES EN France : Le piège du retour
L’émigration a joué un rôle extrêmement important au niveau de beaucoup de localités dans le Fouta et ailleurs au Sénégal. Des infrastructures de base (écoles, postes de santé, maternités, forages), les émigrés ont largement contribué à l’embellissement de certains villages et autres hameaux du Sénégal. Sans occulter l’appui à l’éducation et à la nourriture. Toutefois, quand sonne l’âge de la retraite, certains peinent à quitter l’Occident particulièrement la France, pour diverses raisons que l’Envoyé Spécial de Sud Quotidien a pu percer avec l’appui de l’institut Panos de l’Afrique de l’Ouest. Dans ce dossier, d’aucuns avouent être déconnectés avec notre façon de vivre après presque un demi-siècle passé Outre Atlantique. Certains, sont victimes d’une pression sociale qui n’épargnent pas les retraités. Enfin d’autres «fuient» le Sénégal parce que victimes d’un système qui s’est imposé à eux. Une sorte de piège du retour qui mérite d’être étudié par les autorités afin d’aider ces hommes et ces femmes qui semblent perdus.

INDÉPENDANCE DE LA JUSTICE : L’Ums « internationalise » le combat
L’Union des magistrats du Sénégal (Ums) campe sur sa position par rapport au désaccord concernant les réformes envisagées par le président de la République, Macky Sall, par ailleurs chef du Conseil supérieur de la magistrature. A l’issue d’une assemblée générale tenue à huit clos au Palais de justice Lat Dior de Dakar, samedi 26 novembre dernier, l’Ums a sorti un communiqué pour faire part de ses griefs. Il a été ainsi donné mandat au bureau exécutif de poursuivre le combat aussi bien à l’interne qu’au niveau international pour l’indépendance de la justice.

EXÉCUTION DU BUDGET 2017 : Amadou joue la carte de la transparence
Le budget 2017 a été arrêté à la somme de 3360 milliards de FCFA, contre 3022,4 milliards FCFA en 2016. Il a été adopté hier, dimanche 27 novembre, à l’Assemblée  nationale lors de la session ordinaire unique 2016-2017. A cet effet, le ministre de l’Économie, des finances et du Plan, Amadou Ba, s’est réjoui de la bonne santé financière du Sénégal, faisant de notre pays l’une des trois économies les performantes de l’Afrique en terme de croissance économique. Mais, également, il rassure les députés sur la transparence budgétaire de 2017 entre autres questions posées par les députés de la 12ème législature.

SÉDHIOU – SCANDALES SEXUELS : Deux collégiennes de même père et même mère enceintes du même homme
Le scandale qui défraie la chronique, par ces temps qui courent, dans la région de  Sédhiou porte sur le cas affligeant de deux collégiennes enceintées par un tôlier en mécanique automobile. Un troisième cas dont il serait également l’auteur se marmonne dans le quartier. Et pourtant, ce ne sont pas des activités de sensibilisation qui manquent. La dernière en date a lieu en fin de semaine dernière sous l’égide de l’Agence nationale pour la relance des activités économiques et sociales en  Casamance (ANRAC). Ces délits «barbares» du genre sont fréquents et taraudent les esprits.

Categories: REVUE DE PRESSE

About Author