LES OFF DU POP DE CE LUNDI

LES OFF DU POP DE CE LUNDI

Samedi noir…
Chaude journée, samedi, à Guet Ndar à Saint-Louis. L’opération de destruction des deux mosquées qui avait avorté le 24 octobre dernier sur fond de violences, a cette fois-ci été menée à terme, samedi, malgré les violents affrontements qui ont été notés de ce côté de la Langue de Barbarie. Comme le souligne le site «ndarinfo.com», la tension était à son comble avec la poursuite de l’opération de désencombrement, bloquée par deux mosquées restantes sur la baie. Malgré les heurts, les échauffourées, les protestations et les contestations, la Commune est allée au bout de son ambition. La mosquée du Vieux Adramé Diop et celle de Yankhoba ont été détruites. Seulement, poursuit le site saint-louisien, jamais tristesse n’aura atteint un tel point, à Guet-Ndar. Les mosquées détruites ont été, pour certains, des symboles de foi et de spiritualité. «Des centaines de mariages y ont été célébrés», rappelle un des membres du comité de Gestion de la mosquée
Adramé.

…A Guet Ndar
«Ce n’était pas simplement un lieu de prière, mais un institut islamique, une université », a-t-il dit. Des larmes ont coulé après l’affaissement du pan supérieur de cette mosquée. Le conducteur du  Caterpillar n’a pas, lui-même, retenu ses larmes. Un niveau de désespoir et d’amertume indescriptible. Déboussolés, vieux et femmes ont prié pour que le châtiment divin s’abatte sur ceux qui ont ordonné la destruction de leurs mosquées. Dans une atmosphère de désordre et de chaos, jeunes survoltés et forces de l’ordre se sont échangés des jets de pierres et tirs de grenades lacrymogènes. Incontrôlables, les manifestants ont mis le feu à l’école Cheikh Touré, détruisant d’importants matériels didactiques et tables-bancs. Retranchés aux alentours des cimetières de Guet-Ndar, transformés en champ de bataille, ils ont également incendié le poste de gendarmerie en service à Diamalaye. Il faut noter, toujours selon «ndarinfo» que plusieurs personnes ont été interpellées par les forces de l’ordre. Des blessés ont également été notés.

Un Anglais a…
Ben Hooper. Retenez bien le nom de cet ancien policier britannique. Il s’est lancé en mer, hier, depuis Ndakaaru, dans le dessein de traverser l’océan Atantique pour se rendre au Brésil. A la nage ! Il devrait y arriver dans près de 5 mois après avoir traversé plus de 3 000 km et croisé des milliers de requins, baleines et consorts. Brrr !!!! Mais ce père de famille de 38 ans, ancien officier à la police de Gloucestershire semble d’une ténacité à toute épreuve surtout que son sponsor technique officiel, Arena en l’occurrence lui a développé une combinaison spécialement conçue pour le rendre invisible aux requins. Avec cette combinaison de Sams (shark attack mitigation systems), qu’il a déjà testé, Hooper dispose d’une impression camouflage qui rend le porteur plus difficile pour les requins de repérer.

…Entamé la traversée…
«Je suis ravi de bénéficier du savoir-faire  technologique d’Arena pour mener à bien mon challenge et prouver qu’avec le ‘ water instinct’ rien n’est impossible !» Hooper semble stoïque. «Je ne suis pas trop inquiet de la vie marine, je vais dans leur monde, donc j’ai besoin d’être respectueux. J’ai déjà rencontré des requins et des méduses et rien ne m’a encore mangé», a-t-il dit au «The Guardian». «Je ressens tellement de choses différentes en ce moment. Lentement, l’émotion se répand dans l’énormité de ce que je m’engage, les trois années de lutte pour arriver ici et le fait que nous sommes à la veille de quelque chose d’extraordinaire. Je crains l’échec, mais crois en notre expédition. Je sens que c’est quelque chose que je suis né pour faire».

…De l’Atlantique à la nage…
Il ajoute confiant : «J’ai un instinct d’eau et je suis prêt à prouver que tout est possible quand vous y mettez votre esprit et votre esprit». Il faut noter que Hooper ne sera pas complètement seul durant sa très longue traversée de l’océan Atlantique. Il aura un bateau de soutien dans lequel il va dormir et manger. Ce sera une équipe de 15 personnes incluant des experts maritimes, des cinéastes documentaristes, des biologistes marins, des chercheurs en science du sport et une équipe médicale. Un observateur indépendant sera également présent pour vérifier et avaliser les différentes mesures de l’équipe, comme notamment le calcul de la dérive, lors des phases de repos, qui doit être pris en compte dans le calcul de la distance de traversée.

…Pour rallier le Brésil
Hooper devra nager 12 des 14 heures du jour dans un environnement hostile sous le soleil équatorial et avec des vagues qui peuvent frôler les 10m, l’équivalent de plus de deux étages. Il fera deux séances de six heures de natation entrecoupées par deux heures de repos. Pendant la nuit, le bateau sera maintenu en position, en veillant à ce qu’il ne dérive pas en faveur de Hooper pendant qu’il dort. Tout mouvement sera comptabilisé et compensé vers la fin de l’- expédition. Le défi de Hooper, le  célèbre explorateur Ranulph Fiennes, parrain de l’- expédition, le décrit comme l’un des plus grands exploits de l’endurance humaine. «L’expédition a le potentiel de devenir l’équivalent moderne de la conquête de l’Everest par Sir Edmund Hillary». Durant ses entraînements, Hooper disait qu’écouter Eminem lui a permis de renforcer sa performance de 10%.

Gl Meïssa Niang
Le nouveau Haut commandant de la Gendarmerie et Directeur de la Justice militaire, le Général de Division Meïssa Niang, sera officiellement installé dans ses fonctions mardi 15 novembre prochain. La cérémonie qui sera présidée par le ministre des Forces armées Augustin Tine aura lieu à la caserne Samba Diéry Diallo de Colobane.

Trump se radicalise
Donald refait déjà du Trump et promet d’expulser jusqu’à 3 millions d’immigrés clandestins, titre Lci.fr qui revient sur la toute première interview télévisée, depuis son élection, et dans laquelle Trump a annoncé qu’il souhaitait expulser jusqu’à 3 millions d’immigrés clandestins des Etats-Unis.  «Ce que nous allons faire, c’est prendre les gens qui sont des criminels et qui ont des casiers judiciaires, qui appartiennent à des gangs, qui sont des trafiquants de drogue (…), sans doute 2 millions, ça peut aussi être 3 millions (de personnes), nous allons les renvoyer du pays ou nous allons les mettre en prison. Mais nous allons les renvoyer de notre pays, ils sont ici illégalement », a-t-il déclaré dans l’émission « 60 minutes » de CBS. Revenant à la ligne dure de sa campagne, Donald Trump a aussi réaffirmé qu’il bâtirait bien «un mur» à la frontière avec le Mexique pour limiter l’immigration clandestine. Dans certains endroits, le Président élu a toutefois admis qu’il pourrait y avoir «des barrières» mais, a-t-il insisté, «un mur est plus approprié». «Je suis très bon à ça, ce qu’on appelle la construction».

You le presse de…
Sera-t-il entendu ou on ? en tout cas, You, le leader du Super étoile a interpellé le Président élu américain. Dans une interview au journal Le Monde, le chanteur estime: «Les Américains ont choisi un candidat antisystème. Dont acte». Mais, insiste- t-il : «Je demande au Président Trump d’exprimer des regrets pour certaines déclarations qu’il a faites durant sa campagne et pour les blessures qu’il a ainsi occasionnées. Je le lui demande solennellement. Il a tenu des propos déplorables sur l’islam, l’immigration, les Noirs et plusieurs communautés. Il a heurté plein de gens».

…Dire ses regrets
Selon You, «il est urgent qu’il reconnaisse ses erreurs et qu’il mette ça sur le compte d’une campagne électorale outrancière. Urgent qu’il soit humble et qu’il dise clairement ses regrets. La campagne, c’est une chose. Sa présidence en est une autre. En tout cas, c’est ce que j’espère. Il doit lever les équivoques sur l’immigration et la religion et adopter désormais un discours correct à l’égard du reste du monde. Nous l’attendons». Alors seulement dit-il, «on pourra envisager de revoir nos relations avec l’Amérique, de tout rediscuter, de repartir à zéro. Il ne connaît visiblement pas l’Afrique. Mais nous, nous savons qui nous sommes. Et nous avons tous besoin les uns des autres».

Touba : Un ivrogne…
En provenance de Mbacké , où il s’est probablement soulé, un homme a créé un attroupement à quelques encablures de la grande mosquée de Touba. Âgé d’environ 50 ans, il a été arrêté par la police spéciale de Touba pour conduite en état d’ivresse. Refusant délibérément de céder le passage sur injonction du policier en faction, le conducteur n’étant pas lucide, au moment des faits, a failli écraser un élément du Gmi en charge de réguler la circulation au croisement du domicile de Serigne Abdou Fatah Mbacké Fallilou et le quartier Darou Minam en allant vers la mosquée. Bloqué un instant entre les voitures du fait des embouteillages, il a été vite rattrapé alors qu’il se dirigeait vers la grande mosquée. Soumis à un contrôle de routine, une bouteille de bière qu’il buvait au volant a été découverte dans la voiture. Arrêté sur place, il a été transféré au commissariat spécial.

…Fonce sur un policier
la police confirme l’interpellation et la garde à vue de l’ivrogne pour enquête. Rappelons que la vente, la détention et la consommation d’alcool sont interdites dans la cité religieuse depuis septembre 1980 par feu Serigne Abdou Ahad Mbacké, 3ème Khalife des mourides. Le nouveau commissaire Modou Mbacké Diagne avait dit, lors de sa passation de service, que le khalife lui a donné une forte recommandation de veiller scrupuleusement sur les interdits dans la ville sainte. Ce qui corse davantage la situation du conducteur dont l’identité n’a pas encore été dévoilée.

Categories: REVUE DE PRESSE

About Author