THIÈS: L’ancien ministre Serigne Mbacké Ndiaye lâché par des proches

THIÈS: L’ancien ministre Serigne Mbacké Ndiaye lâché par des proches

«Si le président de la République a omis de coopter l’ancien ministre Serigne Mbacké Ndiaye dans sa liste de 70 hauts conseillers des collectivités territoriales (Hcct), c’est parce qu’il a le sentiment que ce dernier, véritablement, ne joue pas franc jeu». Ces propos sont du chargé de la communication de la Convergence libérale et patriotique (CLP), le parti de l’ancien porte-parole du Président Wade, Thié Kouyaté, qui vient avec certains de ses camarades de quitter cette formation.

Ces ex-militants de la CLP ont mis sur pied un nouveau mouvement dénommé «Alliance libérale pour la République (Alir)». Avec comme objectif exclusif de «réélire le Président Macky Sall à la présidentielle de 2019 et lui donner, aux législatives de 2017, une majorité confortable à l’Assemblée nationale». Face à la presse, hier, l’ex-compagnon de Serigne Mbacké Ndiaye, membre fondateur de la CLP, a dénoncé certains «deals» qui se trameraient à longueur d’année au sein de leur parti. Il s’offusque du fait que «la convergence soit dirigée par une seule personne qui gère tout, comme une entreprise familiale. Il n’y a pas de bureau politique et c’est lui, Serigne Mbacké Ndiaye, le gérant absolu».

Le désormais ancien chargé de la communication de la CLP et ses «amis» ont remercié le Président Macky Sall pour n’avoir pas porté son choix sur un «chasseur de primes». Selon Thié Kouyaté, ce qui l’offusque le plus, c’est que «quand nous avons décidé de créer un parti pour soutenir, sans condition, le Président Macky Sall, il ne devrait y avoir pas là de « deals » ou de lobbyings avec l’opposition». Selon lui, Serigne Mbacké Ndiaye «n’est rien d’autre qu’un courtier politique, un dealer». Le président du mouvement «Alliance libérale pour la République» et ses camarades disent n’avoir aucune autre ambition que de soutenir la politique du président de la République. Surtout, ils se refusent d’«être compromis par des manœuvres lobbyistes d’un quelconque dealer».

Pour l’heure, Thié Kouyaté et ses camarades de l’Alliance libérale pour la République, se disant «conscients des orientations du chef de l’Etat», annoncent leur intention de sillonner tous les départements, toutes les communes du Sénégal pour expliquer aux populations la justesse de la politique de l’émergence du Président Macky Sall. Ils s’engagent à s’investir pleinement sur le terrain pour mobiliser, organiser et élargir l’électorat du chef de l’Etat, dans la perspective des joutes à venir».

Cheikh Camara (Témoin)

Categories: POLITIQUE

About Author