LES PIQUES DE L’AS DE CE VENDREDI

LES PIQUES DE L’AS DE CE VENDREDI

L’affaire Fatou Tambédou évoquée en commission technique
Les commissions techniques de l’Assemblée nationale ont commencé à examiner les projets de budgets 2017 des différents ministères. Hier, lors du passage du ministre de l’Urbanisme, l’Habitat et du Cadre de Vie, Diène Farba Sarr, l’affaire Fatou Tambédou qui est partie de l’hémicycle a ressurgi, comme il fallait s’y attendre. Et c’est la présidente de la Commission de l’Urbanisme Penda Seck Dieng herself qui a abordé, devant Diène Farba Sarr, cette question qui fâche, en soutenant qu’elle ne voit aucune utilité des Secrétariats d’Etat et autres Ministères Délégués institués par le président de la République, sauf à créer des problèmes. Une remarque, dit-on, qui n’a pas été du goût du président du groupe parlementaire Bby Moustapha Diakhaté. Ce dernier a pris la parole pour recadrer la dame jallarbiste et lui rappeler que les nominations aux postes civils et militaires relèvent des prérogatives du président de la République. Et en tant qu’alliée, dit Moustapha Diakhaté, elle a l’obligation de soutenir les actions de Macky Sall. A noter qu’en dehors de Diène Farba Sarr, plusieurs ministres dont Thierno Alassane Sall (Energie), Khadim Diop (Nepad) et Mansour Elimane Kane (Transports terrestres) ont défilé devant les députés pour l’examen du projet de budget de leurs ministères.

Le Général Meissa Niang prend service
Le nouveau haut commandant de la gendarmerie, le Général Meissa Niang prend officiellement service le 11 novembre prochain. Ancien enfant de troupe (promotion 1971) après celle du ministre de l’Education Serigne Mbaye Thiam et du haut magistrat Souleymane Kane, le nouveau patron de la Gendarmerie devrait diriger la Maréchaussée jusqu’en 2018 avant de faire valoir son droit à une pension de retraite. De second, il devient chef en remplacement du Général Mamadou Guèye Faye. En plus de ses compétences militaires reconnues, il est titulaire d’un doctorat en droit. Selon nos informations, le Chef d’état major général des armées Mamadou Sow Nogas aussi va raccrocher en fin d’année.

Luc Nicolaï adhère à l’Apr
De l’arène, le promoteur de lutte, Luc Nicolaï plonge dans le champ politique. C’est comme s’il suivait les pas de Gaston Mbengue. Le promoteur de lutte de Mbour a déposé ses baluchons à l’Alliance pour la République (Apr). Il a profité de la cérémonie d’inauguration de la centrale solaire de Malicounda pour annoncer son adhésion au parti présidentiel. C’est le communicateur traditionnel, Lamine Thiam Dogo qui a donné l’information. Le promoteur de lutte de la Petite-côte était accompagné de son ami, le lutteur Modou Lo. Le meurtrier du taximan écroué Le meurtrier du taximan Ibrahima Samb a finalement été placé sous mandat de dépôt pour assassinat hier au terme de son face-à-face avec le juge. Après deux retours de parquet, le juge d’instruction lui a délivré le ticket pour Rebeuss où il a passé sa première nuit. Compte tenu du chef d’inculpation visé par le procureur de la République, Ousseynou Diop file droit vers les chambres criminelles et risque la perpétuité.

Mort subite d’un joueur de l’équipe nationale U20 (bis)
En quittant hier matin son quartier Médina Fall pour aller aux entraînements, le jeune joueur Pape Ousmane Mbaye, âgé de 19 ans et pensionnaire du Cneps Excellence de Thiès, ne savait qu’il avait rendez-vous avec la grande faucheuse. En effet, il a été emporté par un malaise lors des entraînements hier matin. Pourtant, il a participé avec entrain aux deux séances marquées par un petit match communément appelé «petits camps». C’est à la pause qu’il s’est plaint de douleurs au niveau du pied et de la tête. Et quand il a commencé à expliquer la nouvelle donne à l’encadrement technique, il a été victime d’un malaise, qui a nécessité son évacuation au centre hospitalier régional El Hadji Amadou Sakhir Ndiéguène de Thiès.

Mort subite d’un joueur de l’équipe nationale U20 (bis)
Malheureusement, il a rendu l’âme en cours de route. L’annonce de la nouvelle est tombée comme un couperet sur ses coéquipiers, qui étaient inconsolables. Son entraîneur formateur Bécaye Ndiaye, très touché par la nouvelle, affirme que le jeune Pape Ousmane n’a jamais montré des signes d’une quelconque maladie et il était même toujours devant durant les épreuves physiques. Le certificat de genre de mort établi par l’homme du sérail a abouti à la conclusion d’une mort subite. Ex-joueur de l’Asc Avenir de Médina Fall, Pape Ousmane Mbaye était le latéral gauche du Cneps Excellence de Thiès et il était également dans la sélection nationale des U20. Il sera inhumé demain à 10 heures au cimetière de Médina Fall

Une délégation de Ddd chez le khalife de Médina Baye
Le parc automobile de la société de transport public Dakar Dem- Dikk (Ddd) est renforcé par 30 bus qui vont desservir 10 villes du Sénégal. Ils seront mis en circulation au début de l’année 2017, d’après le secrétaire général de la société qui a été reçu par le khalife de Médina Baye, Cheikh Ahmed Tidiane Niasse. Les responsables de Ddd étaient venus recueillir les bénédictions du khalife Cheikh Ahmed Tidiane Ibrahima Niasse. Selon lui, c’est la première fois, en un temps record que Dakar Dem Dikk renouvelle son parc. Ainsi, les bus vont desservir 10 villes dont Kaolack, Saint-Louis, Tambacounda, Ziguinchor, Touba, Tivaoune etc.. Ce projet a trois composantes. La première composante ce sont 400 autobus de type urbain qui permettent le déplacement des populations de Dakar. Une quinzaine de nouvelles lignes vont être créées avec l’arrivée de nouveaux bus. La seconde composante ce sont 30 bus-écoles qui assurent les déplacements d’écoliers. Et la dernière, c’est le transport interurbain. En plus, 15 bus vont desservir le nouvel aéroport international Blaise Diagne (Aibd). Le khalife, a magnifié la visite de la délégation de Dakar Dem Dikk avant de prier pour que la société deviennent «Afrique Dem Dikk».

5e Forum du développement industriel inclusif et durable
La Chambre de commerce d’industrie et d’agriculture de Dakar (Cciad) a abrité, hier, la cérémonie de lancement du 5e forum du développement industriel inclusif et durable (Isid) qui sera co-organisé par le gouvernement du Sénégal et l’Organisation des Nations Unies pour le Développement (Onudi) les 14 et 15 Novembre à Dakar. Selon le ministre de l’Industrie et des Mines, Aly Ngouille Ndiaye, les premiers résultats de l’Ethiopie et du Sénégal, pays pilotes du Programme de Partenariat Pays (Pcp) mis en place par Onudi seront présentés lors de l’évènement afin d’encourager la réplication du modèle de l’Afrique. Les discussions, indique-t-il, aboutiront à la définition d’un Plan d’Action pour cette réplication, l’un des principaux enjeux de cette 5ème édition. Le Plan d’actions constituera un point de départ pour Onudi afin de superviser le programme et mobiliser des partenaires dans le cadre de la troisième décennie du développement industriel de l’Afrique (Idda III). Lors de la première journée, les progrès réalisés dans le cadre du programme seront présentés et le lendemain ce sera la journée dédiée à la promotion des investissements pour les projets Pcp. Environ 350 personnes sont attendues au forum.

Pastef à la conquête de la diaspora
Le Parti Pastef de l’ancien Inspecteur des Impôts et Domaines, Ousmane Sonko va à la conquête de la diaspora sénégalaise à travers les médias. Ousmane Sonko et compagnie ont démarré une émission hebdomadaire animée depuis les Etats Unis d’Amérique. Selon Moustapha Bodian, responsable de la Communication du parti au pays de Barack Obama, l’émission vise à informer et sensibiliser les différentes composantes de la diaspora sénégalaise aux quatre coins du monde.

Droit de l’homme
Le secrétaire général du ministère de la Justice, Cheikh Tidiane Diallo peint un tableau reluisant de la situation des droits de l’homme au Sénégal. Intervenant dans le cadre du suivi des recommandations de l’Examen périodique universel (EPU), Cheikh Tidiane Diallo a souligné que lors du premier passage du Sénégal devant l’Epu, 100 recommandations sur les 150 ont été exécutées. A l’en croire, l’atelier de validation du plan national pour la mise en oeuvre des recommandations de l’examen périodique  universel et des organes de traités des Nations Unies permettra d’avoir des réponses plus pertinentes par rapport aux observations sur la situation des droits de l’homme au Sénégal. Le Directeur des Droits de l’homme, Mouhamadou Moustapha Sèye, dira pour sa part que le plan d’actions issu de la rencontre permettra de couvrir tous les aspects et obligations du Sénégal en matière de droits de l’homme. A l’en croire, il y a une nécessité pour le gouvernement de disposer d’un cadre cohérent permettant d’inscrire et de coordonner l’ensemble des actions visant la diffusion, la promotion, la protection, la mise en oeuvre et le renforcement du respect des droits humains par les différents acteurs. Articulé autour de trois axes, ce plan d’actions va renforcer la coopération avec les organes des traités, les procédures spéciales et l’examen périodique universel. A cet effet, pour chaque axe stratégique, les institutions responsables de sa mise en oeuvre sont clairement identifiées et la période d’exécution clairement indiquée.

Categories: REVUE DE PRESSE

About Author