LES PIQUES DE L’AS DE CE VENDREDI

LES PIQUES DE L’AS DE CE VENDREDI

Chauffeur de taxi tué d’une balle à la tête
On se croirait dans un film hollywoodien. Un automobiliste à bord d’un 4×4 a tiré à bout portant sur un jeune chauffeur de taxi hier soir vers minuit. Atteint à la tête, le jeune homme est mort sur le coup. Selon nos informations, il s’appelle Iba et devait se marier le 12 novembre prochain. On ne sait pas encore les raisons de cet acte ignoble, mais il semble que les deux chauffeurs se disputaient la priorité. Après le forfait, le tireur s’est rendu à la Gendarmerie de la Foire où il est en garde à vue tandis que le corps de la victime a été transporté par une ambulance vers une structure sanitaire de la place.

Le Commissaire de Touba muté
Le commissaire El hadji Bécaye Diarra, jusque-là patron du commissariat spécial de Touba, a été muté et remplacé par Modou Diagne en détachement à la Centif. El Becaye Diarra, arrivé à Touba au mois d’août dernier, avait démantelé plusieurs bandes et pacifié la ville de Touba qui était devenue un repaire de grands bandits, du fait de son statut. Selon nos informations, son nettoyage des écuries d’Augias a touché les intérêts de certains marabouts qui lui en voulaient à mort. Son départ apparaît comme une surprise; surtout qu’avant-hier seulement, il a participé au Crd consacré au Magal de Touba. Bécaye Diarra va diriger le commissariat de Saint Louis en remplacement de Mamadou Bopp qui va piloter le commissariat urbain de Kaolack en remplacement du jeune commissaire Ly. La ville sainte de Touba aura désormais comme patron, le commissaire Modou Diagne. Ancien patron de la Sûreté urbaine qui avait piloté l’enquête sur le saccage des locaux de «L’As» et de «24 heures Chrono», Modou Diagne était à la Centif. Désormais, il lui revient alors la charge de gérer Touba.

Glissement de terre à Keur Paffa Boury
Une mystérieuse secousse de terre s’est produite à Keur Paffa Boury, village situé dans la commune de Ndramé Scale. La terre qui s’est affaissée a tout englouti un espace de 200 mètres de terre cultivée. La profondeur des fissures dépasse les 10 mètres. Un champ d’arachide a été dévasté et rayé de la carte. Inquiets et angoissés, les habitants de Keur Paffa Boury se demandent ce qui leur arrive. Mais selon le maire de Ndramé-Escale, Amidou Diop, ce phénomène n’est pas nouveau, parce qu’il y a eu glissement de terre dans le village, il y a 60 ans de cela. C’est la troisième fois, renseigne-t-il, que la terre s’affaisse dans cette localité.

Le lapsus de Bibi Baldé
S’il y a un ministre qui n’oubliera pas de sitôt le passage du Gouvernement à l’Assemblée Nationale pour répondre aux questions d’actualité, c’est bien Abdoulaye Bibi Baldé. Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, qui répondait à la question du député Ibrahima Sané sur les mesures envisagées par le Gouvernement relativement au trafic de bois en Casamance, a dit ceci: «le Gouvernement apportera des mesures énergétiques».  Ah «énergétiques». Sans doute, Bibi Baldé voulait dire «mesures énergiques». Mais bon, comme les questions énergétiques (gaz, pétrole …) dominent l’actualité ces temps-ci, gageons qu’il s’agit là d’un simple lapsus.  Ousmane Sonko interdit de s’adresser à la presse Le président du Pastef n’a pas pu faire sa déclaration devant l’hémicycle comme il l’avait promu hier pour mettre à nu les omissions volontaires du Gouvernement. Il n’a pas pu s’adresser aux journalistes à cause du dispositif mis en place par la police. Ousmane Sonko a été chassé des lieux. Les forces de l’ordre l’ont obligé à prendre son véhicule et à quitter les lieux. Mais, le leader du Pastef donne rendez-vous aujourd’hui à la presse au siège de son parti pour disséquer les réponses du gouvernement.

Injures contre le maire de Diourbel
Le jeune Talla Niasse doit une fière chandelle au maire de Diourbel, Malick Fall, qu’il a pourtant  publiquement injurié, à l’occasion de la cérémonie de réception de dons par Bassirou Sène l’ambassadeur du Sénégal en France au profil de l’hôpital régional Heinrich Lübke de Diourbel. Ce jour-là, Talla Niasse a décidé d’humilier l’édile de la ville devant ses hôtes de marque, le gouverneur de Diourbel, le préfet Ibrahima Fall. Il reproche à ce dernier de refuser de lui restituer une somme d’argent qu’il estimait à plusieurs millions Fcfa dans le cadre d’une transaction de courtage. Aussitôt, les policiers l’ont placé en garde-àvue avant de le déférer au parquet où il a été mis sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt et de correction de Diourbel. Jugé hier, il a écopé de quinze jours de prison assortie de sursis.

Président Macky Sall en Pologne
Le Sénégal et la Pologne ont décidé de booster la coopération économique entre les deux pays. En témoigne le forum qui se tient présentement à Varsovie. Dans son allocution devant son homologue polonais et des hommes d’affaires, le Président Macky Sall a remercié le secteur privé polonais. A l’en croire, les deux pays ont toujours entretenu de bonnes relations officielles. C’est pourquoi, les deux pays ont voulu marquer cette relation bilatérale par des actes significatifs. Le Président Macky Sall s’est félicité ainsi de la réouverture de l’ambassade de Pologne à Dakar après huit ans de fermeture. Et le Sénégal a ouvert une représentation diplomatique à Varsovie depuis l’année passée. Toujours dans le sens de renforcer la coopération économique, les deux gouvernements ont organisé aussi bien en Pologne qu’au Sénégal des rencontres entre les opérateurs économiques des deux pays. C’est dans ce sens, dira-t-il, que s’inscrit sa visite pour impulser une nouvelle dynamique d’intensification des relations à tous les niveaux.

Président Macky Sall en Pologne (bis)
Le chef de l’Etat estime les échanges commerciaux entre le Sénégal et la Pologne à 140 millions de dollars. Toutefois, soutient- t-il, les statistiques montrent que les échanges commerciaux ont quasiment doublé ces cinq dernières années, même s’ils restent encore faibles. A l’en croire, les deux pays peuvent faire plus et mieux. D’où le sens de ce forum. Du côté officiel, dirat- il, il s’agit de stimuler les échanges économiques par un cadre juridique adéquat, une information à jour, des mécanismes adaptés et des procédures diligentes. A ce propos, il salue le Programme «Go Africa» initié par la Pologne pour soutenir le commerce et l’investissement avec l’Afrique. Une excellente initiative aux yeux du Président Macky Sall parce que l’Afrique est en phase d’émergence avec d’énormes besoins dans tous les domaines. «Les pays africains ne peuvent pas tout payer tout de suite. D’où la nécessité d’inventer des mécanismes intelligents, qui accompagnent et soutiennent des échanges mutuellement bénéfiques entre les pays. Macky Sall pense ainsi que le programme «Go Africa» va dans le bon sens. Il annonce au président Polonais Duda que le Sénégal est officiellement candidat à ce programme. Et le Sénégal ne viendra pas les mains vides. Selon Macky Sall, le Sénégal offre en contre partie, la position géographique stratégique par rapport à l’Europe, à l’Amérique, Asie et le reste de l’Afrique. A cela s’ajoutent la stabilité politique et ses ressources humaines et naturelles.

Saër Ndiaye disculpé par le procureur 
Aucune charge n’a finalement été retenue contre Saër Ndiaye qui comparaissait hier jeudi devant le tribunal de grande instance de Diourbel. Accusé de viol par Serigne Gaye (père de sa petite amie) le jeune homme a été relaxé purement et simplement. En septembre dernier, Khoudia Guèye demande à son copain de lui envoyer de l’agent pour qu’elle le rejoigne. Saër Ndiaye s’exécute et lui fait parvenir la somme de 3.000 Fcfa. Khoudia Guèye quitte le domicile de ses parents et va s’installer à Darou Salam où elle vit avec son amoureux pendant cinq jours. Elle y passe même la fête de la Tabaski. Pendant tout ce temps, elle s’envoyait en l’air avec Saër Ndiaye. Lorsqu’elle daigne enfin rentrer au bercail, Khoudia Guèye qui n’a aucune explication valable à fournir à son père invente le viol pour justifier sa fugue. Aussitôt, son père Serigne Guèye dépose une plainte à la brigade de gendarmerie de Touba, et Saër Ndiaye est arrêté et placé sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt et de correction de Diourbel.

Saër Ndiaye disculpé par le procureur (bis)
Mais devant la barre hier, Saër Ndiaye a donné une version à l’opposé de celle de la fille. Il raconte comment Khoudia Guèye est arrivé chez lui alors qu’il était à Mbour pour vaquer à ses obligations professionnelles. Le prévenu a reconnu qu’il a entretenu des rapports sexuels avec elle à quatre reprises, mais il n’a jamais été question de viol. Des révélations d’une précision et d’une concordance telles que le procureur Baye Thiam a tout de suite requis la relaxe pure et simple pour Saer Ndiaye. «Absolument rien ne permet au ministère public de retenir quoi que ce soit contre le prévenu», a indiqué le procureur. Pour sa part, Me Abdoulaye Babou, l’avocat de la défense a déclaré qu’il y a eu consentement mutuel et que la fille s’est déplacée d’elle-même en se transportant jusque chez son client. Il a par ailleurs sollicité du tribunal que la demande de dommages et intérêts de 300 000 francs Cfa faite par le père de la présumée victime soit rejetée. Dans son délibéré, séance tenante, le tribunal a prononcé la relaxe pure et simple de Saër Ndiaye de toutes les charges.

Diène Farba Sarr et le déficit de logements
Le ministre de l’Urbanisme Diène Farba Sarr a dévoilé le plan gouvernemental pour résoudre le problème de logement. D’après lui, le déficit avoisine 322.000 logements en 2012 avec une offre de 5.000 logements annuels. Cette politique qui s’appuie sur trois axes : le foncier, la fiscalité et le financement. Selon le ministre, des pôles urbains de 13.000 ha sont en train d’être mis en oeuvre. «La Sicap va créer 2000 logements à Diass. La Sn Hlm 3.200 logements à Diamniadio. Le Fonds de l’habitat va être créé. Nous avons aussi prévu un allègement fiscal pour les ménages et nous envisageons la création de l’office de l’habitat. On a prévu la création de 10.000 logements cette année avec une vision de 15.000 logements en 2019. Ce programme a été largement plébiscité par les bailleurs de fonds et les partenaires étrangers », dit-il.

Categories: POTINS D'ICONE

About Author