MISSION

MISSION

Officiellement, le président de la République s’est rendu en visite officielle en Pologne pour chercher les voies et moyens de booster la coopération bilatérale. Dans ce cadre, il a exhorté le secteur privé à explorer les opportunités d’affaires avec ce pays d’Europe de l’Est. D’ailleurs, il a emmené avec lui des représentants du patronat sénégalais. Seulement, «Le Témoin» est en mesure de révéler une face cachée, la plus importante sans doute, de ce déplacement présidentiel au pays de Lech Walesa. Vous rappelez-vous qu’il y a une semaine, le célèbre rappeur français Booba -qui s’est produit lors d’un concert à guichets fermés à 30.000 francs l’entrée !- a confié à la presse nationale que «le rap sénégalais est comme le rap polonais, c’est-à-dire qu’il n’est pas connu»? Eh bien, cette déclaration a enflammé les réseaux sociaux et le mouvement rap sénégalais l’a considérée comme un casus belli. Une véritable déclaration de guerre ! Depuis lors, la colère ne cesse de monter au niveau des rappeurs sénégalais. C’est pourquoi, le Président a pris vite fait son avion pour aller rencontrer des rappeurs polonais et coordonner la riposte face à l’insolent Booba ! Il a parlé de rap polonais? Eh bien, Macky Sall s’est rendu à Varsovie rencontrer les crew de ce pays comme Fisz Polepiony ou Liroy Scyzoryk, histoire de voir avec eux les voies et moyens de détruire Booba. Parole de «Témoin» ! Les rappeurs sénégalais étant fâchés contre lui, le Président tient à travers ce combat anti-Booba, l’occasion idéale de se réconcilier avec eux. Vive la coalition guerrière entre les rap polonais et sénégalais !

Categories: CHRONIQUE

About Author